IBK clarifie sa position

Lors de la journée paysanne 2016, à Baguinéda, le samedi 28 mai 2016, le président IBK a dit qu’il n’est pas contre le retour d’ATT au Mali. «Je n’ai aucun problème avec ATT, on se verra bientôt. Je n’ai pas fait partir le président ATT, je ne le bloque pas à Dakar. Je sais qu’il m’entend, je le remercie d’avoir initié la journée paysanne au Mali.

ibrahim boubacar keita president ibk Campagne journee agriculture paysanne

C’est à son actif». IBK a fait plus de 40 minutes d’intervention en bamanakan. Comme toujours, il demande à Dieu d’aider la vérité afin qu’elle éclate au grand jour pour le bonheur de tous les Maliens. La sortie du président IBK semble s’inscrire dans la démarche du meeting du 21 mai 2016, qui demandait aussi le retour d’ATT.

C’est pourquoi le PS Yeleen Koura a rejoint la majorité présidentielle. Cette décision a été prise au cours d’une conférence nationale improvisée à la Maison des Aînés, travaux sanctionnés par un soutien au président de la République IBK.

Ce parti a décidé cela pour faciliter le retour d’ATT, selon ses leaders qui ont eu un deal avec le Rpm à travers Moussa Tembiné, président du groupe parlementaire Rpm. En tout cas, IBK a été clair lors de sa sortie à Baguinéda. Sauf que son gouvernement a introduit une requête à l’Assemblée nationale afin de juger ATT pour haute trahison. Et cette question n’est pas encore tranchée par les députés.

La journée en direct

Depuis le coup d’Etat du 22 mars 2012, la journée paysanne n’était plus retransmisse en direct à la radio nationale. Depuis ce samedi 28 mai 2016, c’est chose faite. Pour l’édition 2016 à Baguinéda, l’ORTM a sorti une artillerie légère pour permettre aux auditeurs de la radio nationale de suivre cette rencontre capitale pour le monde paysan de notre pays.

Depuis les premières éditions des journées paysannes de 2003 à Koutiala, Kita, Kolokani, il n’y avait plus de retransmission. C’est le nouveau directeur général de l’ORTM qui a décidé de la reprise de cette retransmission et dans les 13 langues nationales du pays. Pour certains paysans, c’est un dialogue direct entre eux et le président de la République.

«Ça doit être partagé avec tous les paysans du Mali, ceux qui sont restés dans les champs sauront si nous avons transmis ou pas aux autorités leurs doléances et autres messages», dit un paysan. L’autre avantage, c’est que le monde rural se sente au cœur des préoccupations des plus hautes autorités.

Surtout que cette année, le président IBK a longtemps parlé en bamanakan afin d’être compris par la plus grande majorité des Maliens. La reprise de la retransmission de cette journée a été saluée par les paysans et les autres acteurs du monde rural.

Une première pour un Français

La finale de la très lucrative League des champions s’est jouée le samedi 28 mai 2016 au Stade  San Siro. Elle a vu la victoire du Real Madrid. Si le Real Madrid n’a jamais gagné dans son histoire à San Siro en quinze tentatives (5 nuls, 10 défaites), il ne s’est jamais, non plus, incliné face à l’Atlético en quatre confrontations en C1 (1959, 2014, 2015 et 2016).

Avec  cette victoire,  Zinedine Zidane intègre le cercle restreint de ceux qui ont remporté la Ligue des champions aussi bien comme joueur que comme entraîneur, après Miguel Muñoz, Giovanni Trapattoni, Johan Cruyff, Carlo Ancelotti, Frank Rijkaard et Pep Guardiola. Le Real Madrid continue d’écrire sa légende. Z

inedine Zidane aussi. Soixante ans après son premier sacre lors de la première édition de la Coupe des champions, et deux ans après sa défaite obtenue face à l’Atlético de Madrid (4-1 a.p.), le club merengue a de nouveau dominé son rival et voisin pour remporter sa onzième couronne européenne.

Le Français est, lui, entré dans la caste très fermée des hommes à avoir gagné le trophée en tant que joueur et entraîneur, cinq mois seulement après sa nomination à la tête de l’équipe première. Contrairement à l’édition 2014, qui avait vu les Merengue s’imposer durant la prolongation, il a fallu attendre les tirs au but pour voir le Real remporter le match (1-1, 5-3 aux t.a.b.). Il devient le 1er  entraîneur français à remporter la Champions League, en tant que joueur et entraîneur.

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *