IBK chez le Cherif de Nioro : Tout est pardonné

Evènement inédit. Voilà ce qu’on peut dire de la présence du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, à Nioro du Sahel chez le Chérif N’Bouillé Haïdara. Entre les deux hommes, au-delà du divorce, la haine semblait prendre le dessus, pour plusieurs raisons, au point qu’à chaque sortie, le Cherif promettait de déposer IBK d’ici la fin de son mandat. Dieu étant au contrôle, tout est rentré dans l’ordre ce jour 24 Juin 2019. Les deux hommes ont fumé le calumet de la paix.

Hier, mi-journée. Les réseaux sociaux sont inondés par des images inédites. IBK et une délégation restreinte ont foulé le sol Niorois, ensuite direction chez le Cherif. Après des salutations d’usage, place à un entretien entre les deux hommes suivi de prises de photos pour immortaliser ce moment. Les images expriment une décrispation du climat. Chacun semble ranger ou enterrer définitivement les sujets de personne au nom du Mali ; un pays qui gémit de nos jours au regard des séries noires qui se passent dans le centre.

Cette belle journée laisse place à un boulevard d’espoir. Le Cherif est le conseiller de plusieurs personnalités entre lesquelles et IBK le courant ne passe pas. Son pardon et son accompagnement étant gagnés, IBK peut espérer sur la réconciliation entre lui et certains anciens amis tels que le patron de ADP-Maliba, Aliou Boubacar Diallo, le grand Imam Mahmoud Dicko… et même le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé.

Les commentaires dans l’ensemble sont bons, la lueur d’espoir est visible sur les visages. Alors vivement le sursaut national pour un Mali débarrassé des forces du mal.

Kèlètigui Danioko

Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *