IBK : « Cette histoire de ‘’Sirako’’ ne m’a pas du tout inquiété »

Pendant que les jeunes de plusieurs régions sont mobilisés pour demander à l’Etat de réparer ou de construire des routes, le président de la République affirme qu’il n’est pas inquiété par la question. Même s’il trouve la démarche saine.

Il indique : « L’agenda du chef du gouvernement a été rondement mené. » Pour lui, il fallait dialoguer. Et que quand ce dernier a été établi, la compréhension est venue. IBK pense que c’est ça la démocratie. Il soutient qu’il n’a pas à craindre la jeunesse en mouvement, car c’est pour eux que le gouvernement travaille. « Je ne suis pas un novice en politique. J’ai été un jeune militant moi aussi », dit-il.

Par ailleurs, le président estime qu’il y a eu de la manipulation et de la désinformation au sujet des propos attribués au chef du gouvernement.

Parlant de la fronde des jeunes de Tombouctou, IBK affirme que le ministre de l’Agriculture se trouvait là-bas, et il a vite rétabli les choses. « Il ne saurait être question d’un Mali à deux ou trois vitesses », pense-t-il.

H.M

 
Source: Azalaï-Express
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *