IBK après le sommet d’ABUJA : « La CEDEAO sort absolument revigorée»

Pour le Président de la République, Chef de l’État, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) « sort absolument revigorée» de sa 52e Session ordinaire.

La CEDEAO a tenu, le samedi 16 décembre 2017, au Centre de Conférences du Transcorp Hilton Hôtel d’Abuja, au Nigéria, sa 52e Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernements. Au centre des sujets débattus, les questions institutionnelles, la situation politique et sécuritaire en Guinée-Bissau, l’attribution des postes statutaires à la CEDEAO, le Statut d’observateur de la Tunisie, l’Accord d’association de l’organisation régionale avec la Mauritanie et l’adhésion du Maroc à l’espace communautaire.

Pour rappel, en juin 2017, lors de leur 51e session ordinaire, à Monrovia, au Liberia, les Chefs d’Etat ouest-africains avaient donné leur accord de principe pour l’adhésion du Maroc à la Communauté, tout en demandant à la Commission d’examiner les implications d’une telle adhésion conformément aux dispositions du Traité Révisé de la CEDEAO, et de soumettre les résultats à cette 52e session.

A cet effet, une étude d’impact à cette adhésion a été commanditée, et ses résultats seront présentés à ladite session.

Alors que pour ce qui est de la Mauritanie, un ancien Etat membre, les leaders ouest-africains ‘’lui ont demandé de présenter une requête de réadmission à la CEDEAO’’, la Tunisie, quant à elle, a obtenu le Statut d’observateur. Sur leur instruction, la Commission devrait prendre les dispositions en vue de ‘’s’assurer que toutes les règles et procédures relatives au Statut d’observateur sont adoptées’’.

Lors d’une autre session à huis close, les leaders ouest-africains ont examiné le Rapport de la 79e Session ordinaire du Conseil des Ministres, celui de la 39e Session ordinaire du Conseil de Médiation et de Sécurité de la CEDEAO ainsi que le Rapport annuel 2017 du Président de la Commission, Marcel de Souza.
Le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, présent audit Sommet, s’est réjoui de la qualité des débats.

Selon le Chef de l’Etat malien, tous les sujets discutés sont « des sujets très importants pour nos communautés, pour la Sous-région et pour le monde. Nous avons mis tout le temps possible pour étudier les dossiers ».
« La CEDEAO sort toujours absolument revigorée de ses sommets, nous avons décidé le meilleur pour l’espace », a déclaré le Président Ibrahim Boubacar Kéïta.

Aux dires du Président IBK qui a aussi pris part à la 39e Session Ordinaire du Conseil de Médiation et de Sécurité, « il y a également le soutien au G5 Sahel » pour lutter contre le terrorisme au Sahel.
Par ailleurs, le Président de la République s’est félicité des amis de la Mauritanie qui « sont venus avec des associations ».
« C’est de bon ton, l’Afrique de l’Ouest donne le bon ton », a déclaré IBK.

Cyril ADOHOUN

Par L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *