HONORABLE AMADOU THIAM, PRESIDENT DU PARTI ADP- MALIBA A PROPOS DES DEFIS DU MOMENT

« Nous nous soucions beaucoup plus pour le pays que pour le pouvoir… Au fil du temps la sélection naturelle va s’imposer » La gestion du parti et celle de l’assemblée, les pourparlers d’Alger qui se tiennent maintenant, les communales à venir, la présence de la MINUSMA sur nos terres, sont entre autres thèmes discutés avec le plus jeune député de l’histoire du Mali. Dans un entretien qu’il a bien voulu nous accorder,

HONORABLE AMADOU THIAM PRESIDENT PARTI ADP- MALIBA depute assemble

C’est un jeune confiant avec un ton calme que M Thiam nous confia la vision de l’ADP Maliba et de plusieurs questions relatives à la vie de la nation. Amadou Thiam, puisque c’est de lui qu’il s’agit dira que l’ADP Maliba est un jeune parti qui a vu le jour au lendemain du coup d’Etat de Mars 2012.  «  C’est un bon mariage » parlant de sa présidence au parti ADP et son poste de député de l’Assemblée Nationale pour lui car les politiques sont là pour trouver des solutions aux problèmes du moment.

Un parti composé de jeunes soucieux du développement du Mali qui se voit l’obligation de lutter afin d’apaiser  les souffrances de sa population.  Le parti a déjà 04 députés au sein de l’hémicycle et s’attèle déjà pour la stabilité du nord qui est urgente. C’est pourquoi une commission d’urgence a été mise en place pour la cause s’est réjouit l’élu de la commune.

Parlant des élections communales, le parti souhaite qu’il ait des vraies élections. Une élection  où la transparence sera totale. L’ADP sera présente pour apporter davantage sa pierre à  l’édifice nationale. A la question de savoir si le parti sera candidat pour la présidentielle de 2018, « au parti ADP Maliba, nous nous soucions beaucoup plus du pays que du pouvoir. Au moment opportun, si nous trouvons que nous devons présenter un candidat, nous le ferions sans ambages. »Même si l’on sait que tout parti politique a vocation de conquérir le pouvoir d’Etat a-t-il expliqué.

La crise du nord est plus qu’inquiétante, a laissé entendre M Thiam, compte tenu du fait que des nouveaux groupes se créent régulièrement au nord, et nous devons rester vigilent par rapport à tout ce qui se passe. Depuis la visite de Mara,  on note une absence de militaires dans les zones de Tabankort, d’Aguelhok, Ber etc. Il faut noter que nous avons besoin du soutien des pays voisins encore comme l’Algérie qui dispose aussi une solide armée.

Malgré cette insécurité grandissante, M Thiam reste optimiste par rapport aux pourparlers qui sont en train de se tenir à Alger. La sortie médiatique de Hollande la semaine passée lui encore l’espoir que le pays sortira de l’ornière. « Une nation vivra toujours malgré la crise qu’elle peut endurer » Et toujours dans la crise, le parti entend dans un bref délai rencontrer la MINUSMA, qui avait été en son temps appelée par le peuple malien.

A ADP Maliba, nous faisons confiance aux jeunes, raison de plus pour les jeunes y adhèrent pour qu’ensemble une lutte commune puisse être menée.

 

A.D

Source: La Sirene

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.