Helen Clark : “Nous restons des partenaires fidèles du Mali”

La Directrice Générale du PNUD a visité le Mali du 7 au 9 février. Un séjour au cours duquel elle a réaffirmé la volonté de soutenir le Mali dans ses efforts de relance.

Helen Clark administratrice Programme Nations unies developpement Pnud

Au terme de ces trois jours passés à Bamako, Mme Clark a rencontré la presse à l’Hotel Kempinski Al Farouk. A la presse nationale et internationale, elle a dressé un bilan de son séjour et s’est dite satisfaite des échanges organisés avec les autorités maliennes, les membres de la société civile et le personnel des Nations Unies au Mali.

Helen Clark, qui en était à son deuxième voyage au Mali depuis sa nomination en 2009, a souligné que le Programme des Nations Unies pour le Développement est un des partenaires les plus importants et les plus “fidèles” du Mali.

Selon elle, cette coopération devra être axée sur deux grands axes pour les années à venir. Le premier étant la consolidation de l’accord pour la paix et la réconciliation, à travers la mise en œuvre rapide du processus de DDR.

Le PNUD se tiendra aux côtés du Mali, avec l’expérience acquise sur d’autres théâtres pour la réussite de ce processus. Le second axe de travail est le processus de décentralisation-régionalisation avec la tenue d’élections régionales et municipales qui pourront doter les localités et les régions d’autorités légitimes.

Pour faciliter la réalisation de ces objectifs, la Directrice générale du PNUD a demandé aux autres partenaires qu’elle a rencontré à Bamako “de rester aux côtés du Mali”. La lutte contre la corruption, l’amélioration des conditions de vie des populations, l’accès à l’éducation, mais aussi le renforcement des capacités des forces de police et de gendarmerie, autant de défis auquel est confronté le Mali et “qui seront relevés” a encore déclaré Mme Clark.

Ont pris part à cette rencontre la Coordinatrice du Système des Nations Unies au Mali, Mme Mbaranga Gasarabwe et le Directeur-pays du PNUD au Mali.

 

Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *