GROUPE PARLEMENTAIRE CODEM/YELEMA : UN JEU DE DUPES REJETÉ PAR L’ASSEMBLÉE NATIONALE

A l’insu de tous, c’est ce qui prenait forme. Pourtant les acteurs ont oublié qu’il y a désormais incompatibilité entre leurs formations au-delà des échecs historiques.

 

Lors des derniers travaux de l’Assemblée Nationale, une communication a été faite. Elle portait sur la création d’un groupe parlementaire où l’ancien Premier ministre, Moussa Mara, et son ministre des Sports d’alors se retrouvaient.

Surprise de taille quand on sait que l’actualité est minée par une déchirure apparente entre le parti YÈLÈMA et la Convention pour le Développement du Mali (CODEM). Des cadres du parti de Moussa Mara viennent de déposer bagages chez Housseïni Amion Guindo dit Poulo. Pied de nez peut on penser quand on sait que la mariage entre les deux leaders n’a jamais été effectif.

Plusieurs rendez-vous manqués entre l’ex-député de Sikasso et l’ancien maire de la Commune IV qui ont maintes fois travaillé en étroite collaboration avec des échecs cinglants. C’était dans le cadre de divers regroupements politiques comme les Partis Unis pour la République (PUR) et la Convergence pour Sauver le Mali (CSM).

Dernièrement, ce fut au sein du mouvement «les Bâtisseurs» pendant la présidentielle de 2018. Juste après, la Coalition des Forces Patriotiques (CoFoP), où le départ de Moussa Mara a déstabilisé tout.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 18 JUIN 2019

PAR BAMOISA

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *