Gouvernement Moussa Mara : Ces jeunes sur qui le nouveau PM peut compter

Il est le plus jeune Premier ministre de l’histoire du Mali (39 ans). Qui sont ces jeunes leaders compétents et actifs sur la scène qui peuvent l’accompagner pour atteindre les objectifs recherchés par le chef d’Etat Ibrahim Boubacar Kéita ?

 

nouveau premier ministre malien moussa mara.

 

 

Ils sont ministrables ou occupent des responsabilités. Ils sont capables de redonner espoir au peuple malien surtout avec l’arrivée d’un jeune Premier ministre en la personne de Moussa Mara.
Parmi ces jeunes, on peut citer Racine Thiam, président de la Cap, Ousseyni Amion Guindo, président de la Codem, Paul Ismaël Boro, membre du BPN-RPM, Soibou Mariko, membre du  Modec et Me Mamadou Gaoussou Diarra, actuel ministre de la Jeunesse et des Sports.
Ces jeunes ont fait preuve à un moment donné d’un certain courage politique en apportant leurs idées aux débats que ce soit en politique ou dans la société civile. C’est le cas de Dramane Diarra, magistrat et membre de plusieurs associations de jeunes avant-gardistes et Me Mamadou Gaoussou Diarra.
Quant à Soibou Mariko, ce natif de Dioïla dans la région de Koulikoro est d’une compétence exceptionnelle, pétri de talent, il est d’une qualité exceptionnelle en communication. Ce diplômé en génie rural et en gestion des entreprises possède un bagage important en matière de négociations et surtout de dialogue politique avec son langage franc qu’il utilise fréquemment.
Cet ex-leader estudiantin des années 1990 a fait un débat remarquable à l’élection présidentielle à la télévision nationale lors du 2e tour, ce qui lui a valu un certain respect dans les milieux politiques. Possédant une formation de base solide, appuyé d’un parcours professionnel dynamique et transparent, lui permet d’obtenir la confiance des bailleurs de fonds dans le domaine de l’agriculture où il a fait ses preuves dans des grands projets au Mali.
Ousseyni Amion Guindo, ancien député de l’Assemblée nationale et surtout faisant partie des partis politiques qui ont soutenu le candidat IBK, est aussi un atout important avec son parti Codem qui dispose de 5 députés à Bagadadji.
Parmi les futurs ministres aussi, il y a l’ex-candidat aux présidentielles de juillet dernier Racine Thiam qui a soutenu IBK au 2e tour. Pétri de talent ayant fait ses preuves dans le privé comme le public, ce grand monsieur de la communication peut être un bon ministre sous Moussa Mara.
Dans cette jeunesse soucieuse de son développement, d’autres sont déjà dans le gouvernement tel que le ministre de la Jeunesse et des Sports, Me Mamadou Gaoussou Diarra qui, depuis son arrivée à la tête de ce département, pose des actes pour le développement de notre sport roi, sa reconduction serait une bonne chose pour la poursuite des réformes annoncées.
Dans ce gouvernement qui sera sans doute un gouvernement de combat, une forte place doit revenir à la jeunesse, si l’on s’en tient aux propos de Moussa Mara lui-même : « C’est sur la jeunesse que le pays doit compter pour le changement annoncé », déclarait-il lors d’une rencontre avec la presse.
Diakaridia Camara

Correspondance particulière

SOURCE: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *