Gouvernement : Bathily, justicier ou pyromane ?

Mohamed Aly Bathily est sans nul doute le ministre le plus décrié de la République depuis l’arrivé au pouvoir du président Ibrahim Boubacar Keïta.

Ministre de la justice, il initia l’action en justice intentée par le gouvernement contre l’ancien président Amadou Toumani Touré. Et, nombreux sont les observateurs à reconnaître que cette action judiciaire (toujours sur la table de l’Assemblée nationale) était plus guidée par une volonté de nuire et/ou de vengeance que par une quelconque opportunité de justice. La réalité, Mohamed Aly Bathily en voulait à mort à un homme (ATT) qui l’avait pourtant nommé à des postes de responsabilité. Dans une haine destructive et dont lui seul connaît les motivations, Bathily a programmé d’humilier l’ancien chef de l’Etat. Dans son élan, il réussit à entrainer IBK… Ensuite, Bathily, toujours prompt à détruire qu’à construire, était au centre d’une monstrueuse opération de démolition qui a concerné une centaine de maisons à Kalabanbougou, dans les environs de Sébénincoro.

mohamed aly bathil ministre justice malienne entretien presse bamako

Aujourd’hui, encore, de nombreuses familles victimes de cette mesure, sont dans une détresse sans commune mesure.

Poursuivant ses œuvres de démolition, Mohamed Aly Bathily, vient de se signaler à l’attention des Maliens en ordonnant la destruction d’une cinquantaine de maisons au quartier Souleymanebougou. Prétexte ? Ces maisons auraient été construites sur des domaines appartenant à l’Etat. Mais le ministre Bathily fut arrêté net, le samedi, parce que des maisons appartenant à des dignitaires du régime étaient sur le point d’être touchées par cette opération.

Deux poids, deux mesures ? C’est là une réalité au sujet de cette affaire qui sent fortement une flagrante injustice.

Pourquoi l’opération a-t-elle été arrêtée? Est-il vrai que des ordres venant d’en haut ont-ils été donnés pour l’arrêt? Qui sont les propriétaires qui, finalement, ont été épargnés ? Autant de questions qu’on est en droit de poser autour de cette affaire qui est un véritable scandale.

En attendant, de sérieuses questions se posent au sujet de Mohamed Aly Bathily. A savoir, est-il un justicier ou un pyromane ?

C.H. S.

source :L Aube

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.