Gestion de la direction nationale des domaines et du cadastre : Le Ministre Tièman Coulibaly désavoué par le seul député de son parti

Ex cadre des domaines et non moins ancien directeur régional des domaines de Mopti, Moussa Coulibaly est un observateur avisé  de ce service. En homme averti, le seul et unique député de l’UDD, parti du Ministre des Domaines de l’Etat, des Affaires Foncières et du Patrimoine, Tieman Hubert Coulibaly aurait désavoué selon plusieurs sources concordantes la gestion de la Direction Nationale des Domaines et du Cadastre par son président. De la nomination curieuse de Mme Sy Hawa Diallo en passant par le déménagement hâtif des archives à la bibliothèque nationale, l’honorable élu de Mopti n’a occulté aucun point.

tieman hubert coulibaly ministre domaines etat affaires foncieres biographie cvRedoutant la mort programmée du service des domaines, l’ex directeur régional des domaines de Mopti et non moins député UDD du district de Bamako n’est pas allé par 4 chemins pour fustiger la gestion catastrophique du dossier de la DNDC par le président Ministre de son parti, Thieman Hubert Coulibaly. Dans une note technique claire, précise et concise, l’honorable Moussa Coulibaly a décortiqué les incohérences et les dérives du ministre dans la gestion de la DNDC. Pour l’unique député UDD, c’est un devoir pour lui de mettre en garde, Tieman Hubert Coulibaly par rapport aux conséquences de sa gestion calamiteuse sur le service des  domaines et le pays tout entier. Désormais en rupture avec son président, l’honorable Moussa Coulibaly qui est connu pour sa droiture et son franc parlé quittera-t-il le navire UDD. Pour ses proches, si le Ministre ne change pas de cap dans l’intérêt du pays, il y a de forte chance que l’UDD se retrouve bientôt sans élu à l’hémicycle. Cette situation réconforte les travailleurs qui ne cessent d’alerter l’opinion nationale et internationale sur les dérives du Ministre et de sa directrice contestée Mme Sy Hawa Diallo au sein du service des domaines. Selon d’autres sources cette affaire qui commence à avoir des conséquences fâcheuses sur le trésor public fera bientôt son entrée à l’hémicycle sous forme d’interpellation du Ministre. En effet, certains députés de la majorité présidentielle qui suit le dossier de prêt s’apprêteraient à agir dans ce sens. En attendant, les femmes du service des domaines ont décidé de monter au créneau.

 

LES FEMMES EN PREMIERE LIGNE

 

Après l’avertissement sans frais qui n’a pas été pris au sérieux par le Ministre des Domaines de l’Etat, des Affaires Foncières et du patrimoine, les femmes du service des domaines ont décidé de se manifester à nouveau. Cette fois-ci, elles entendent prouver au Ministre que ce que femme veut, Dieu veut.

 

Pour briser le silence complice des plus hautes autorités, les femmes du service des domaines et du cadastre ont leur petite idée. En attendant, la section syndicale prépare de son côté des plans de concert avec l’UNTM qui seront lourds de conséquence pour les finances de l’Etat. En plus du sit-in et de la marche, un préavis de grève illimitée est sur la table. Pour ne rien laisser au hasard, une grande assemblée générale d’information est prévue aujourd’hui à la Direction Nationale des Domaines et du Cadastre. Selon le secrétaire général Adjoint Mahamadou Baba Diakité, les délégués de l’ensemble des régions et des six communes du district de Bamako sont conviés. Il s’agira pour la section syndicale d’informer les militants de la situation et des causes de l’échec des négociations entamées à la grève de 72 heures. En outre, cette rencontre sera mise à profits pour peaufiner les dernières stratégies de lutte. En occurrence, l’assemblée mettra l’accent sur les modalités d’organisation de la marche pacifique et de la grève illimitée.

Du côté des femmes qui avaient fondé leur espoir sur le ministre après leur descente au Ministère, c’est la déception totale. Pour prouver à Thieman que le dernier mot revient toujours aux femmes, elles ont leur petite idée sur la stratégie spectaculaire et efficace à exécuter. Pour elle plus question de supporter l’humiliation des opportunistes qui n’ont pas d’attache avec le service. Le blocage de tous les dossiers dans le bureau de la directrice qui paralyse le service depuis plusieurs mois justifie aussi la colère des femmes qui sont en première ligne dans le traitement des dossiers. Au lieu de chercher des solutions, le cabinet du Ministre cherche plutôt des excuses pour tromper le peuple. Pour les observateurs, la nomination de Mme Sy Hawa Diallo, une intégré en fonction publique en 2010, en dit long sur le gangrène de notre administration publique sous IBK. Sans bagage impressionnante, encore moins l’expérience requise, elle a jeté son dévolu sur les émoluments. Gestion patrimoniale des bons de carburants, partage arbitraire des émoluments, achat en catimini de véhicule de luxe pour son propre usage, tels sont les exercices favoris de la nouvelle directrice des domaines en isolement total dans son bureau. Pour combien de temps cela va durer ?

A suivre…

Daouda Sangaré   

SOURCE: Le Caiman Indè  du   21 nov 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.