Front social en ébullition : Difficile démarrage des négociations entre l’UNTM et le gouvernement

Suite à son préavis de grève d’avertissement de 72 heures allant du mercredi 9 au vendredi 11 janvier 2019, les négociations ont démarré entre le gouvernement et la principale centrale syndicale du Mali, UNTM, le vendredi dernier.

Cette rencontre s’est tenue dans une atmosphère un peu difficile si nous savons la méfiance entre ces syndicalistes et le ministre du Travail et de la fonction publique chargé des Relations avec les institutions qu’ils accusent de soutenir le camp de Khefing Kanté. Une attitude que les syndicalistes qualifient comme une technique de sabotage de leur mot d’ordre. Toutefois, les syndicalistes restent déterminés et convaincus que rien ne pourra éviter ce mot d’ordre si ce n’est la prise en compte des 12 points de leur revendication. Rappelons que l’UNTM entend également boycotter la conférence nationale qu’organise le gouvernement afin de plancher sur tous les points mentionnés.

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *