Focus : Lâchage !

Le 30 décembre 2017, le président Ibrahim Boubacar Keïta porte son choix sur Soumeylou Boubeye Maïga pour occuper le fauteuil de Premier ministre. IBK venait de nommer son 5è chef du gouvernement pendant son 1erquinquennat.

En occupant son bureau à la cité administrative, siège de la Primature, Soumeylou Boubeye Maïga avait fait de la sécurisation du Centre l’alpha et l’oméga de sa nouvelle mission. Quelle est aujourd’hui la situation au Centre ? Elle est si dramatique qu’elle a relégué au second plan le dossier du Nord. Le Centre devient un facteur de division des enfants du Mali !

Les mauvaises langues soutiennent même que Soumeylou B Maïga a tout simplement échoué dans la mise en œuvre de son fameux Plan de sécurisation du Centre. En réalité, le Premier ministre n’est jamais sorti de la profession de foi, de l’incantation.

Et depuis plus d’un an, nous attendons de Soumeylou B Maïga qu’il nous prouve sa capacité d’ « expert en sécurité ». En un mot qu’il stabilise les régions du Centre et qu’il assure surtout la sécurité de tous les  Maliens.

Si la bataille de la sécurisation avait été gagnée, elle aurait permis à Soumeylou B Maïga de se trouver en bonne posture actuellement.

Mais voilà ! Le Premier ministre donne l’impression d’avoir perdu la bataille sur tous les fronts. Ce qui explique son lâchage par bon nombre d’acteurs politiques, y compris ceux du camp présidentiel.

Au-delà, la fureur et le fracas des multiples problèmes engendrés par la « méthode Soumeylou » suscitent des grincements de dents au sommet de l’Etat.

C H Sylla      

Source: L’Aube

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *