Fête de l’Armée : KOULOUBA RESPECTE LA TRADITION

Le jardin de la salle de banquet du palais de Koulouba a servi de cadre au traditionnel cocktail que le président de la République offre aux chefs militaires après une journée bien remplie par les activités de la fête anniversaire de création de notre armée nationale. Malgré la fatigue, le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta, a tenu maintenir cette tradition désormais bien enracinée dans le programme des festivités du 20 janvier. L’instant était solennel. Il a permis aux invités et à leur hôte de partager des moments de joie et de communion autour des valeurs militaires, notamment la « corvée rire ». Selon le colonel major Ousmane Korogo, le rire chez les militaires est une obligation. Il permet de décharger les hommes de leur stress.

armee malienne anniversaire ceremonie koulouba fete

Dans l’interview accordée à la presse à cette occasion, le président Ibrahim Boubacar Kéïta a rappelé que ce genre de rencontres est très utile et que l’armée en a besoin pour se sentir proche et aimée de son peuple et de ses autorités. « Les militaires sont une émanation du peuple. Ils ont besoin de sa confiance… », a souligné le chef suprême des Armées. Et Ibrahim Boubacar Keïta d’ajouter que les actions de cette nature contribuent à la renaissance de notre armée nationale. Le chef de l’Etat a promis, d’œuvrer dans ce sens et de faire tout son possible afin de permettre aux hommes en tenue d’assurer leurs missions.

L’événement a mobilisé sur la colline de Koulouba nombre de personnalités parmi lesquelles le représentant de l’Union africaine au Mali, l’ancien président burundais Pierre Buyoya, et des responsables militaires de l’opération Serval et de la MINUSMA.

Le chef de l’Etat était accompagné à la fête par la Première dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, le Premier ministre, Oumar Tatam Ly, les ministres de la Défense et des Anciens combattants, Soumeylou Boubèye Maïga, et de la Sécurité intérieur, le colonel Sada Samaké. Plusieurs autres membres du gouvernement ont également effectué le déplacement de Koulouba.

Cette année, c’est le colonel major Ousmane Korongo de la 8ème promotion de l’Ecole inter-armes (EMIA) qui était chargé de la « corvée rire ». Dans sa prestation, l’officier a abordé plusieurs thèmes, tous plus comiques les uns que les autres, en adressant, au passage, un clin d’œil aux « cousins » de la Douane, au cousinage à plaisanterie entre les Traoré et les Kéïta, entre les Peulhs et les Dogons.

A. O. DIALLO

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.