En un mot : Les “amis, les frustrés et les adversaires

A un an de la présidentielle de 2018, les candidatures se précisent. La liste des potentiels candidats pour détrôner IBK n’est pas exhaustive, mais tout laisse croire que la course est enclenchée.

ibk ibrahim boubacar keita palais presidentiel malien koulouba communique conseil ministres

En 2018, parmi les candidats annoncés (contre IBK ?), on peut citer, entre autres, son ex-Premier ministre Moussa Mara, deux ex-PDG de la CMDT, Kalfa Sanogo et Modibo Koné. Deuxième à la présidentielle de 2013, Soumaïla Cissé devrait aussi être du lot des concurrents. Tout comme Dr. Mariko, Tiébilé Dramé, Modibo Sidibé, Aliou Boubacar Diallo, etc.

Constat aujourd’hui : les premiers candidats presque déclarés sont des frustrés du système IBK, les autres sont ses opposants déclarés de longue date. Il ne reste plus que les amis qui continuent pour l’heure leurs calculs d’apothicaire pour éviter de sortir les mains vides.

La surprise pourrait venir de Me Mountaga Tall dont la candidature est annoncée par ses partisans, Choguel K. Maïga qui fait aussi figure de potentiel candidat. En même temps, on évoque avec insistance les noms de deux ministres en fonction, dont Housseini A. Guindo.

DAK

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *