Emploi et formation: l’ONEF dévoile ses ambitions

Le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Mahamane BABY, a présidé, hier jeudi, les travaux de la 4e session du Conseil d’administration de l’ONEF (Observatoire national de l’emploi et de la formation professionnelle) dans la salle de conférence de du CNPM (Conseil national du patronat du Mali). C’était en présence du directeur de l’ONEF, Boubacar DIALLO, du secrétaire général du département de l’emploi, Soumana SATAO, des administrateurs, etc.

mahamane baby ministre emploi formation Professionnelle

À l’Ordre de jour de cette session, l’examen et l’adoption des procès-verbaux des sessions précédentes du rapport d’activités 2016 ; du rapport financier 2016 du projet de programme d’activités 2017 ; du projet de budget prévisionnel 2017, etc.
Selon les administrateurs, après la phase d’opérationnalisation en 2014, les activités de l’ONEF ont véritablement démarré en 2015. En 2016, les activités de l’ONEF étaient articulées autour de 5 points, à savoir : les études et recherches qui portaient sur 11 activités de recherche programmées, 4 activités de recherche non programmées. De même, l’année 2016 a été marquée par le renforcement du partenariat et la coordination entre les structures productrices et utilisatrices des IMT. Également, le renforcement des capacités des ressources humaines de l’ONEF et ses structures partenaires étaient des objectifs de l’ONEF pour la même année.
Par ailleurs, des efforts particuliers ont été faits par les responsables de la structure pour donner plus de visibilités à l’ONEF, notamment avec la création du site Web, l’organisation des journées scientifiques, etc. L’examen du rapport d’activités 2016 a permis aux administrateurs de constater l’atteinte des objectifs en 2016 ont été réalisées à 63,3 %, pour un taux d’exécution de 96,9 % du budget.
Selon le directeur de la structure, Boubacar DIALLO, la non-réalisation de certaines activités est due aux difficultés rencontrées par les partenaires qui s’étaient engagés à centrer leurs appuis sur le renforcement de capacités.
À l’ouverture des travaux, le ministre Mahamane BABY a rappelé que l’ONEF était une jeune structure qui est appelée à répondre aux préoccupations de l’ensemble des utilisateurs des données statistiques sur l’emploi et la formation. Pour ce faire, la structure a procédé à l’élaboration d’un plan
stratégique de développement qui couvre la période 2017-2021. Selon le chef du département, l’année 2017 constituera le point de départ de la mise en œuvre de la mise en œuvre de ce plan.
Ainsi, les activités consignées dans ce plan stratégique au titre de l’année 2017 sont axées, entre autres sur : l’amélioration de l’organisation, de la visibilité et des capacités
d’intervention de l’ONEF ; l’amélioration de la collecte, du traitement et de l’utilisation des statistiques de l’emploi ; le développement de l’analyse et de la diffusion des informations sur le
marché du travail. De même, a-t-il fait savoir, la mise en œuvre de ces activités se fera
avec l’accompagnement financier des partenaires comme l’ANPE, la Banque mondiale à travers le PROCEJ, la coopération de Luxembourgeoise, l’AFD, etc.
Quant au budget prévisionnel au titre de l’année 2017, il est estimé à 747 233 500 F CFA.
Au regard de l’importance de l’ordre jour, le ministre BABY a invité les administrateurs à procéder à un examen approfondi des différents documents soumis à leur appréciation.

Par Abdoulaye OUATTARA

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *