Elections présidentielles au Mali : Les maliens de l’extérieur mobilisés pour la réélection d’IBK

Dans la perspective de la tenue de l’élection présidentielle de juillet prochain,  les maliens de l’extérieur se mobilisent pour la réélection du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta.

La quotte de popularité du président à l’étranger se justifie dans les causeries intimes et les pronostics faits pour prédire la destinée du nouveau patron de Koulouba pour un nouveau  quinquennat démarrant en septembre prochain.  En effet, le nom du  président sortant Ibrahim Boubacar Kéita  s’impose en répétition sur les lèvres des maliens de l’extérieur dans leur estimation de donner leur point de vue  sur les candidats potentiels et capables  de défendre une feuille de route valable pour le meilleur avenir de notre pays. Pour les spécialistes des élections générales, les électeurs maliens de l’étranger sont répartis entre les pays de l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. Selon ces observateurs, les maliens  sont nombreux dans les pays de l’Europe tel que  la France, l’Allemagne,  l’Italie et de l’Espagne. Quant aux Etats unis d’Amérique, les électeurs maliens sont généralement éparpillés dans les villes de New York, de Washington, de  Miami et une bonne partie de Canada, a expliqué un politologue avant de laisser entendre qu’il y aura  difficilement un candidat qui pourra assurer le ballotage avec le président sortant lors des scrutins de 2018. Il a précisé que les endroits indiqués ci-dessus  sont en posture de mobiliser stratégiquement en faveur  du chef de l’Etat sortant. C’est bien dans cet état d’esprit que les mouvements de soutien  et de mobilisation  se créent jour après jour pour concrétiser cette réélection du candidat du RPM à nouveau lors du scrutin présidentiel de 2018. Et ces  maliens attendent impatiemment comme pour se moquer à d’autres candidats.  De la France, de l’Espagne, des Etats unis d’Amérique en passant le Canada et le Cuba, les mobilisations se construisent  autour  du choix d’IBK.

Par la même occasion, la Guinée voisine compte aujourd’hui des groupements des opérateurs économiques des maliens résidant à Conakry  qui sont déjà  à pieds d’œuvre pour la mobilisation en faveur du président sortant IBK, déclaré officiellement candidat par son parti à sa propre succession pour le  29 Juillet  prochain. A la date où nous sommes, les maliens de la Côte d’Ivoire à Abidjan, à Yamoussoukro, Daoukoro pour ne citer que ceux-ci  assistent  en longueur de journée à  la création et la mise en place des organisations politiques pour le soutien de la candidature du tisserand.

Selon nos interlocuteurs,  la Côte d’Ivoire  constitue  l’un des pays de la sous-région abritant le plus grand nombre des électeurs maliens de l’extérieur. C’est  pour cela qu’ils sont beaucoup convoités par les candidats maliens   lors des  élections présidentielles. En tout cas à l’heure où nous sommes  avec l’engagement  ferme des militants du RPM en  Cote d’Ivoire, le score du  président IBK  sera difficile à égaler. De la manière dont les données des observateurs nous parviennent si elles s’avèrent  fondées,  IBK demeurera le candidat heureux de l’élection présidentielle de juillet prochain.

La rédaction

Source: Le Forum- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *