Elections législatives en Commune III du District de Bamako : Abdel Kader Sidibé, le porte-étendard du peuple

En perspective des élections législatives, Abdel Kader Sidibé vient de lancer dans la course pour l’Hémicycle. L’homme se présente comme candidat indépendant, car pour lui, dans les élections de proximité, on n’a pas toujours besoin d’être investi par un parti politique.

 

Abdel Kader Sidibé maire Commune III legislative

 

La cérémonie de lancement de sa candidature a eu lieu samedi dernier sur le terrain de football du Badialan I. Il était assisté son fidèle porte-parole, Oumar Baba Traoré (Président de l’AJSM).

 

Jeunes, femmes, leaders religieux, associations, clubs de soutien et chefs coutumiers étaient sortis massivement pour la cause de leur candidat.

 

 

Dans son allocution, le Directeur de campagne du candidat, par la voix d’Oumar Baba Traoré, a affirmé que la candidature d’Abdel Kader Sidibé n’était pas venue ex nihilo, mais était plutôt le fruit d’une concrétisation des actions qu’il a réalisées dans la commune.

Avec trois mandats (15 ans) comme Maire de la Commune III et cinq ans (5 ans) comme Président de l’Association malienne des municipalités, l’homme veut mettre les expériences acquises au service de la Nation et de sa circonscription.

 

 

La force d’Abdel Kader Sidibé réside dans ses largesses, dans sa sagesse, dans ses actions et dans son rapprochement avec  ses populations. Il est le choix du peuple de sa Commune, il a été démarché par les notabilités, jeunes, femmes leaders religieux et chefs coutumiers pour se présenter.

 

 

Disons tout simplement que sa candidature n’émane pas de lui-même. Il est aussi candidat parce que son peuple lui fait confiance, et cette confiance se justifie par l’accomplissement de trois mandats.

 

 

Enfin, le Président de l’AJSM a vivement recommandé à toutes et à tous de sortir massivement le 24 Novembre prochain pour faire de Kader Sidibé, le Takokelen, mais ce fait ne peut être accompli sans le retrait des cartes Nina, considérées comme le nerf des élections.

 

 

Prenant la parole à son tour, Abdel Kader Sidibé a tout d’abord rendu un vibrant hommage à son peuple, pour l’avoir soutenu durant ses trois mandants, «n’eût été la volonté du peuple, ma mandature aurait été limitée. C’est la volonté et la confiance qu’ils ont portées sur ma personne qui sont les raisons de ma candidature.

 

 

Si je suis élu député, avec la volonté de Dieu, je serai disponible pour les citoyens, je serai un député qui créera un cadre d’échanges et de dialogue avec les citoyens. Je serai aussi disponible pour écouter les préoccupations de tout un chacun, en vue d’y trouver une solution.

 

Chers camarades, amis, sympathisants, je tiens à vous informer que beaucoup ne savent pas ce qu’est un député. Le député n’est autre chose qu’un missionnaire. C’est une personnalité chargée de défendre les intérêts de la Nation et de sa Commune», conclura le candidat indépendant.

 

 

Adama Bamba

 

SOURCE: 22 Septembre
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *