Élections communales dans la région de Ségou : 1 138 689 électeurs pour 3626 bureaux de vote

La région de Ségou est le 3e bastion électoral de notre pays après Bamako et Sikasso. Les élections communales vont concerner 118 communes dans lesquelles on retrouve 2291 villages. Ils seront 1 138 689 électeurs repartis entre 3626 bureaux de vote, qui auront la lourde tâche de choisir les hommes et les femmes devant gouverner les Communes de Ségou.

mali population vote legislatives election liste electorale

Les contraintes de la loi électorale sont telles qu’aucun achat de conscience n’est possible. Tout prouve que les uns et les autres seront choisis suivant leur valeur intrinsèque.  Pourtant, les candidats sont très nombreux pour ces communales 2016.

On dénombre  661 listes de candidatures parmi lesquelles on note 295 listes d’alliances entre les partis politiques, 256 listes de partis seuls et 10 listes indépendantes.

Le cercle de Ségou a le plus grand nombre de listes de candidatures avec 196 listes. Il est suivi par le cercle de San avec 111 listes. Suivent respectivement, le cercle de Bla avec 107 listes, le cercle de Niono 102 listes, le cercle de Tominian 71listes.

Le cercle de Baréouli et le cercle de Macina ont les plus petits nombres de listes de candidatures avec respectivement 62 et 52 listes de candidatures.

La constitution de ces listes de candidatures a donné lieu à de levée de boucliers dans beaucoup de formations politiques avec des démissions en cascade. Ces départs sont tous motivés par des mécontentements enregistrés çà et là, lors de l’établissement des listes de candidatures. D’ailleurs, la plus part des partants ont constitué des listes indépendantes. La bataille s’annonce donc très rude.

Daouda Coulibaly

 

196 listes à l’assaut des 30 Communes

Depuis le 20 octobre dernier, le préfet du cercle de Ségou a procédé à la publication des listes provisoires des candidats pour les communales du 20 novembre. Le tribunal de première instance de Ségou n’a invalidé aucune liste.

 

Ce sont 196 listes qui iront en compétition dans les 30 Communes du cercle de Ségou. En procédant à une analyse minutieuse des listes, on retrouve tous les grands partis que sont : le RPM, l’URD, l’Adéma-PASJ, le Cnid-Fyt,  Sadi, , l’APR, le Miria, RpDM, le parti Yelama,  la Codem, l’UM-RDA, l’UDD, l’ADP/Maliba, l’APM/Maliko, les Fares An ka Wuli, l’Asma ..

Dans beaucoup de localités, ces partis politiques vont en singleton à la conquête des électeurs. Ces cas sont plus présents dans la Commune de Sakoïba, où les 14 partis politiques en lice vont seuls. Dans la Commune rurale de Sansanding, c’est le contraire. Aucun parti politique ne va seul à l’élection. Ils sont tous en coalition.

Commune urbaine de Ségou

La Commune urbaine du cercle de Ségou pourrait être la grande attraction de ces municipales. Elle se singularise par le nombre de listes de candidatures qui est de 23 dont 3 listes de groupements de partis politiques que sont : l’APM/Maliko-Asma-CFP-Miria, l’alliance PDES-Modec et l’alliance Fare-PIDS-MPR et 4 listes indépendantes.

Les autres partis politiques iront seuls dans ces élections. Ils seront 943 candidats parmi lesquels 41 seront choisis. Malgré ce nombre pléthorique, tout porte à croire que le conseil de la ville de Ségou ne sera pas renouvelé.

Tous les conseillers sortants sont tête de listes ou en pole position. Mais, une chose est sûre : difficilement une liste parviendra a glané 5 conseillers. Car, dans chaque rue de Ségou, il y a un candidat.

Commune rurale de Pelengana

La Commune rurale de Pelengana n’est pas loin du même scenario que celle de Ségou. Elle affiche 17 listes en compétition. À part l’alliance Fare-Modec et le groupe indépendant Yereko, les 15 autres sont des partis seuls.

Le hic, c’est que la majorité des 493 candidats viennent du chef-lieu de la Commune. Les partis politiques ont choisi les candidats à Pelengana à part l’URD qui a royalement repartis ses candidats entre 11 des 27 villages de la Commune, le Cnid entre 7 villages et l’UDD entre 4 villages. Dans tous les cas, parmi les 493 candidats seulement 29 siègeront à la mairie de la Commune rurale de Pelengana

Comme on peut le constater, la bataille sera rude pour ces municipales dans le cercle de Ségou. Si les politiques ne contournent pas la loi, ce seront les plus crédibles candidats qui seront élus et qui gouverneront dans les 30 Communes.

Daouda Coulibaly

Source: YEKO

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *