Elections communales dans la préfecture de Dioila : L’honorable Diarrassouba et le RPM rempilent les partis adverses mordent la poussière

Il a fallu attendre les communales du dimanche  20 novembre  pour que les adversaires de l’honorable Diarrassouba sachent enfin que Dioila et ses environs sont sa chasse gardée.  En effet le RPM l’emporte  dans 12 communes sur 23  avec plus de 140 conseillers. Le MODEC se retrouve avec 4 communes, l’URD deux, l’ADEMA deux.

honorable Mamadou Diarrassouba depute rpm dioila

Dans les communes de Diouma, de Ngolobougou, de Massigui, de Banco et Nientjila le RPM l’emporte respectivement avec  10 conseillers,  13 conseillers, 15 conseillers, 6 conseillers  au total 44 conseillers.  Ces communes sont les plus importantes de la  préfecture de Dioila

De l’autre côté  dans la commune de Zan Coulibaly (Marcacoungo), le RPM l’emporte. Le MODEC ne domine que dans la commune de Fana, Kerela, Kemekafo, Deniekoro. L’URD a Ndoledougou et Djebé.  L’ADEMA  occupe Tenedougou, Djekafo. Le MPR se console  avec Ngaradougou,  Dioila,  Nangola

Le RPM a également  occupé   les communes de Beleko,  Menan, Benkadi,  Benko , Tingolé , Koudougou . Cette percée fulgurante est à mettre à l’actif de l’honorable Diarrassouba qui malgré la haine des uns et des autres a su fédérer les citoyens de cette partie du Mali, c’est pourquoi il a toute la confiance du Président de la République  du Mali SEM El hadj Ibrahim Boubacar Keita. L’homme n’est pas un opportuniste  parce qu’il est resté au sein du parti pendant les périodes de vache maigre.

Badou S. Koba 

 

Source:  Le Carréfour

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *