Election présidentielle 2018 : Le mouvement ‘’An tôrôla’’ lâche IBK

Le mouvement ‘’An tôrôla’’ a tenu un point de presse hier, dimanche 20 mai 2018, à Niaréla. L’occasion pour les conférenciers de faire le rappel de  leur soutien à IBK en 2013 et leur déception de nos jours. C’était sous l’égide de M. Mahamadou Niaré, président dudit mouvement.

Créé aux lendemains du coup d’Etat de 2012, le mouvement « An tôrôla » dont l’objectif est d’œuvrer au maximum pour faire de notre patrie une nation de paix, de quiétude où règnent l’harmonie et la justice pour tous, a participé à tous les combats pour le Mali. Il s’est battu pour la liberté de manifestation pendant la transition ; l’apaisement du climat entre les politiques et les forces de l’ordre et vaillamment contribué à l’élection du président IBK à la magistrature suprême aux dires de son président Mahamadou Niaré. Selon lui, dans sa volonté de mener une lutte noble pour  le Mali, le mouvement ‘’An tôrôla’’ a collaboré avec plusieurs mouvements et associations dont Sabati 2012, Yere Wolo Ton, MP22 … Aussi, à entendre M. Niaré, son mouvement est l’un des mouvements  qui a   battu campagne pour l’actuel président et cela pour l’intérêt de la nation. «  En effet, notre collaboration avec ses différents partenaires nous a permis de sillonner les régions du Mali de fond  en comble pour battre campagne pour son excellence IBK, non pas pour seulement le  1ertour mais aussi au second tour où il a été élu près de 78% de suffrage », a-t-il rappelé avant d’ajouter que son mouvement a aidé IBK a aussi avoir la majorité à l’Assemblée Nationale.

Selon Mahamadou Niaré, après son élection, le président IBK n’a pas été à la hauteur des  attentes du peuple malien. Il va loin en ajoutant que le peuple ne s’est pas trompé du choix mais qu’il a été trahi.

Par principe, pour avoir contribué à l’élection du président IBK, le mouvement ‘’An tôrôla’’ s’est donné la tâche de l’accompagner sur toutes les grandes lignes de sa politique pour que son quinquennat puisse être une réussite. Pour cela, le mouvement  a, selon son président, organisé des émissions, des sit-in, des marches…en faveur d’IBK mais ses agissement n’ont jamais été pris en compte. « Ainsi, nous constatons que la situation actuelle du pays, l’Etat d’âme des Maliens en général confirme une gestion insatisfaisante du pays à tous les niveaux », a-t-il déploré. Pour ce mouvement composé de plusieurs associations de jeunes et de femmes, après avoir élu  le président, il faut avoir le courage de lui rappeler à l’ordre en catimini ou publiquement chaque fois qu’il se détourne de sa mission directrice.

Le mouvement ‘’An tôrôla’’  ne soutient plus  IBK car il  a échoué .Les membres du mouvement ont sollicité à ce qu’il se retire pour l’intérêt de tous. « Nous serons très contents  si le président IBK se retirait », a déclaré Mahamadou Niaré. Pour le moment, le mouvement ne soutient aucun candidat mais les consultations avec les partis politiques sont en cours. ‘’ An tôrôla ‘’ ne soutiendra un candidat que  sur la base de son programme et de sa stratégie, explique son président. Avant de terminer, Mahamadou Niaré a réitéré leur  détermination à participer au développement et l’avenir radieux de ce pays.

Boureima Guindo

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *