Economie numérique : LE MALI S’IMPREGNE DE L’EXPERIENCE MAROCAINE

Le ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, Mahamadou Camara, a effectué du 18 au 22 septembre une visite de travail à Rabat et à Casablanca au Maroc, indique un communiqué déposé à notre rédaction.

Mahamadou Camara ministre communication information economie numerique

Invité par le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique du royaume du Maroc, Moulay Hafid Elalamy, Mahamadou Camara était accompagné d’une délégation comprenant notamment Choguel Maiga, le directeur général de l’AMRTP.

La partie malienne entendait s’imprégner de  la riche expérience marocaine dans le domaine de l’économie numérique, dans le cadre de l’élaboration du « Plan Mali Numérique 2020 ».

Le ministre Camara a eu, dès son arrivée à Rabat, un entretien avec son homologue Moulay Hafid Elalamy sur les problématiques liées à la réglementation, aux infrastructures et à l’expérience du « Plan Maroc Numéric 2013 ». Le ministre marocain a insisté sur les difficultés rencontrées à plusieurs niveaux dans la mise en œuvre du programme e-gouvernement et prodigué des conseils utiles à la partie malienne.

Autre temps fort de la visite, la rencontre avec le directoire de Maroc Télécom, l’actionnaire majoritaire de la Sotelma SA. Les deux parties ont évoqué l’évolution du secteur des Télécoms au Mali et en Afrique, et les performances enregistrées par la Sotelma SA depuis sa privatisation en 2009, les meilleures parmi toutes les filiales du Groupe Maroc Télécom.

Le président du directoire, Abdeslam Ahizoune, a réaffirmé l’engagement de son entreprise à accompagner notre pays dans l’élaboration du « Plan Mali Numérique 2020 », et à favoriser les avancées technologiques pour le confort des consommateurs.

La visite s’est poursuivie au siège de  l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) pour évoquer la gestion optimale du fonds d’accès universel et des relations entre le régulateur et les autorités gouvernementales. Le ministre Camara et sa délégation ont également eu des rencontres de travail à La Poste du Maroc, à l’Agence nationale pour la promotion des petites et moyennes entreprises (ANPME), à la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP), et à l’Agence marocaine du développement de l’investissement (AMDI). Ils ont également visité le Technopolis de Rabat où sont regroupées des entreprises de l’offshoring au Maroc, qui offrent des prestations à moindre coût aux entreprises technologiques basées en Europe.

Le ministre Camara a félicité ses hôtes pour la qualité des résultats obtenus par le Maroc dans le domaine des TIC, et a convenu avec la partie marocaine d’élargir la coopération bilatérale dans ce domaine précis, notamment en créant au Mali des centres d’appels, un secteur pourvoyeur d’emplois pour les jeunes.

source : essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.