Echec du forum de Kidal : Koulouba dégage toute responsabilité

Alors que les débats sont encore vifs au sujet du forum raté de la capitale des Adrars, la Présidence de la République est sortie de son silence par le biais de son Directeur de la communication, Racine Seydou Thiam.

 racine seydou thiam directeur communication conseiller presidence republique conference

Ce mardi 5 mars 2015, Racine Seydou Thiam était, encore une fois, l’invité du troisième numéro du «Rendez-vous avec Koulouba», une initiative de la Maison de la Presse. Cette tribune fut l’occasion pour le Conseiller à la communication du Président de la République, comme à l’accoutumée, d’échanger avec les hommes de médias sur les activités de la Présidence de la République. L’invité du jour a été ainsi amené à se prononcer sur le forum de Kidal tenu du 28 au 30 mars dernier.

Forum auquel le gouvernement malien n’avait pas participé pour plusieurs raisons. S’il a confessé que les autorités maliennes avaient fondé un espoir certain sur la tenue du forum, M. Thiam a toutefois affirmé que cette rencontre, du point de vue du gouvernement, ne se préparait pas dans les conditions idoines pour marquer véritablement le retour du Mali sur toute l’étendue du territoire national. D’où la décision des autorités de ne pas y participer. Mais, ce qui est plus important de son point de vue, c’est que le forum n’a pas marqué une rupture du dialogue.

Il en veut pour preuve le fait que, jusqu’à la dernière minute, dit-il, la CMA a continué à inviter le gouvernement à venir à Kidal et que dans le communiqué final, les participants ont remercié le gouvernement et le Président de la République du Mali. Quelle a donc été la part de responsabilité de Koulouba dans l’échec de ce rendez-vous dont le gouvernement a financé l’organisation à hauteur  de centaines de millions de francs CFA et que les plus hautes autorités avaient annoncé en grande pompe.

A la question, la réponse du Conseiller du chef de l’Etat ne s’est pas faite attendre. « Le Président de la République n’a pas de responsabilité directe dans l’échec de ce forum. Au contraire, il a tout fait pour que Kidal soit une réussite», s’est empressé de déclarer Racine Thiam,  rappelant au passage que «l’information» autour du forum est sortie de la rencontre que le trois parties signataires de l’Accord, en l’occurrence le Gouvernement, la Plateforme et la CMA, ont eue quelques semaines avant la tenue dudit forum.

Sur le plan de la relance économique, l’orateur a estimé que les actions du Président de la République sont en train de porter leurs fruits grâce notamment à une lutte drastique  qui serait en train d’être menée contre la corruption depuis deux ans. «En 2015, le Mali a battu son record par rapport à la collecte des recettes douanières et des impôts », a-t-il rappelé.

Mieux, lorsque Ibrahim Boubacar Keïta venait au pouvoir en 2013, le Mali enregistrait 2% de taux de croissance, en 2014 on était à 7%, on était à 5% en 2015 et cette année on est à 6% malgré le contexte sécuritaire difficile, a  insisté M. Thiam qui reste persuadé que la paix reste le véritable socle du développement d’un pays.

Auparavant, l’invité du jour était revenu sur les activités diplomatiques du chef de l’Etat au cours du mois de mars dernier, en rappelant qu’IBK avait été le seul chef d’Etat africain et même dans le monde à prendre part au 26ème anniversaire de l’indépendance de la Namibie. Ce, pour magnifier le rôle historique que le Mali a joué dans la lutte pour l’indépendance de ce pays. Le chef de l’Etat a aussi pris part à l’investiture de président Mahamadou Issoufou du Niger et se prépare, pour le mois d’avril, à se rendre notamment au sommet de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), en Turquie, a révélé Racine Thiam.

Bakary SOGODOGO

Source: Le Prétoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *