Djénèbou N’diaye plaque Soumi pour « Boua »

Seule femme candidate à l’élection présidentielle, Mme Djénébou N’Diaye n’aura récolté que 0,36 % des voix à l’issue du premier tour.
Dans une déclaration, relayée par la télévision nationale, vendredi soir, au journal télévisé de 20 heures, elle a invité ses sympathisants à voter pour le candidat IBK au second tour de l’élection présidentielle.


« C’est moi qui avait demandé à Boua (ndlr : le vieil homme, IBK) d’abandonner le pouvoir au profit de « Mâ » (ndlr : maman, moi). Comme Mâ n’a pu gagner la présidentielle, elle soutient donc Boua, afin qu’elle conserve le pouvoir pour les cinq prochaines années », a-t-elle déclaré en langue nationale bambara.


Pourtant, la femme d’affaires avait, dit-on, signé la déclaration des 18 candidats contestant la « régularité et la sincérité » du vote du 29 juillet dernier.


D’où les questions des observateurs de la scène politique : pourquoi ce revirement soudain de Mme Djénébou N’Diaye ? Est-il désintéressé ?
Une certitude absolue :  en politique, aucun ralliement n’est désintéressé. Surtout, sous nos tropiques où, la course aux intérêts a pris le pas sur l’amour du pays.
Mauvais présage !
Oumar Babi 

Source: Canard Déchainé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *