Disparition de Fidel Castro : LE PREMIER MINISTRE SIGNE LE LIVRE DE CONDOLÉANCES

Quelques jours après la disparition de l’ancien président cubain Fidel Castro, les hommages à cette figure emblématique ne cessent d’affluer à travers le monde.

modibo-keita-premier-ministre-signe-livre-condoleance-fidel-castro-ruz-ancien-president-cuba

Notre pays n’est pas en reste. En effet, le Premier ministre Modibo Kéïta a, au nom du président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta en déplacement à l’extérieur, signé hier en début d’après-midi le livre de condoléances ouvert à cet effet. Cette cérémonie s’est déroulée à l’ambassade du Venezuela au Mali, sise à Hamdallaye ACI 2000, en présence de plusieurs membres du gouvernement.
Le chef du gouvernement a été accueilli par le ministre des Maliens de l’extérieur, Abdrahamane Sylla et le chargé d’Affaires de l’ambassade de Venezuela dans notre pays, Ernesto Romero Vanenilla.
Avant de signer le livre de condoléances, Modibo Kéïta a eu un bref tête-à-tête avec le chargé d’Affaires, Ernesto Romero Vanenilla. Dans on intervention, le diplomate a exprimé toute sa satisfaction suite au déplacement effectué par le Premier ministre  pour venir accomplir cet acte d’une grande portée. M. Vanenilla de déclarer que son pays est très touché par la disparition physique de l’illustre personnalité.
S’exprimant juste après, le chef du Gouvernement a dit être venu dans un élan d’amitié non seulement avec le peuple de Cuba mais aussi avec le peuple de Venezuela. Il a ensuite rendu un vibrant hommage au « Lider Maximo » sous le règne duquel la coopération entre nos deux pays s’est hissée à un niveau enviable, touchant divers secteurs comme l’éducation, la santé, le sport, etc.
L’occasion était aussi bonne pour Modibo Kéïta d’exprimer la compassion de l’ensemble du peuple malien. Il a ensuite procédé à la signature du livre de condoléances en y ayant écrit ces lignes : « Le  monde épris de paix et de liberté perd un homme de stature exceptionnelle, un géant de l’époque contemporaine qui a dédié sa vie à l’émancipation des peuples, aux progrès multiformes. Puisse cet exemple de détermination, de conviction continuer d’inspirer les générations présentes et celles à venir. Le Mali, qui a entretenu des relations de coopération de qualité exceptionnelle s’associe à la douleur, au deuil qui frappe Cuba  et tous les peuples épris de paix, de justice, de progrès ».

M. SIDIBÉ

 

 

Source: essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *