L’UE souhaite que les prochaines élections législatives confirment le succès incontestable de la présidentielle

BAMAKO – Le chef de la Mission d’ observation électorale de l’Union européenne au Mali, Louis Michel, a souhaité jeudi que les élections législatives à venir confirment le succès incontestable de l’élection présidentielle tenue en juillet-août dernier, a-t-on appris ce jour lors d’une rencontre à Bamako.

LOUIS MICHEL OBSERVATAIRE ELECTION MALIENNE UNION EUROPEENNE NATIONS UNIS RESULTAT

Le Rapport final qui rassemble l’ensemble des observations de l’élection présidentielle relevées et analysées par les experts de la Mission, a été présenté par le chef de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne au Mali, Louis Michel, lors d’une conférence de presse, en présence de Maria Espinosa, chef observateur adjointe.

Ce rapport est assorti de 18 recommandations pour optimiser davantage le processus électoral notamment en vue des élections législatives des 24 novembre et 15 décembre 2013.

Lors de la même rencontre avec la presse, Louis Michel a procédé au lancement officiel de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne pour les élections législatives, Mission qu’il dirigera après avoir déjà conduit la Mission de l’UE pour l’élection présidentielle.

”Cette nouvelle Mission sera d’une ampleur comparable à la précédente puisqu’elle sera emmenée par la même équipe et qu’elle comprendra au total une centaine d’observateurs déployés dans le pays les jours de scrutin”, a laissé entendre M. Michel.

Louis Michel a affirmé qu’il espérait que ”ces élections législatives confirment le succès incontestable de l’élection présidentielle notamment en terme de participation des électeurs, de qualité des opérations de vote, et du contexte de calme et de sérénité dans lequel cette élection s’était déroulée en juillet et en août derniers”.

Celui-ci insisté sur ”la poursuite de la consolidation démocratique des institutions maliennes à laquelle devaient conduire ces élections avec un nouveau Parlement comprenant une majorité et une opposition fonctionnelles et représentative”.

”Il faut bien se rendre compte que ces élections législatives présentent un niveau de sensibilité à la limite plus grande que la présidentielle parce qu’il y a plus de candidats et comme il y a plus de candidats la Mission d’observation électorale de l’UE devra faire un travail de suivi nécessairement plus important”, a dit le chef de la Mission d’observation.

SourceXinhua

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *