IBK au Ministre des Affaires Etrangères des Pays-Bas : « Il n’y aura pas de califat au Nord du Mali «

Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita president republique mali partie rpm  audience  ministre  Affaires étrangères  Pays Bas  SEM Frans Timmermans

Koulouba, le 07 juillet 2014 – Le président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita a reçu hier en audience le ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, SEM Frans Timmermans en visite dans notre pays pour évoquer les relations entre le Mali et les Pays-Bas mais aussi le processus de paix, de dialogue et de stabilisation au Nord du Mali.

Le Chef de la diplomatie néerlandaise qui a rendu visite au contingent de son pays à Gao, note qu’il y a des défis importants à relever. M. Timmermans a dit au Chef de l’Etat que son pays reste aux côtés du Mali et est plus que jamais déterminé à s’investir dans le processus de stabilisation à travers la MINUSMA pour une paix définitive dans le cadre d’un processus inclusif.

Saluant l’excellence de la coopération entre nos deux pays, le président de la République a remercié la Hollande pour tous les efforts humains et l’appui logistique à la MINUSMA dans le cadre de la sécurisation et de la stabilisation du Nord de notre pays.

Evoquant le processus inclusif du dialogue inter-malien qui devrait s’ouvrir la semaine prochaine à Alger, le président de la République a fait remarquer à son hôte que le Mali a respecté et respecte toujours ses engagements contrairement aux groupes armés qui ont mis le cessez-le-feu à profit pour s’implanter dans tout le nord avec tous les risques d’infiltration djihadiste. « Pour autant, dit-il, nous allons à Alger très sereins, sincères, ouverts et disponibles pour le dialogue, la paix et la réconciliation mais avec une ligne rouge claire : pas d’indépendance ni d’autonomie. Il n’y aura pas de califat au Nord du Mali ». Notre projet est hautement humain. Car nous sommes convaincus et nous le disons avec force qu’il n’y pas d’alternative à la paix. Sans paix, il n’y a aucun développement possible pour le Nord du Mali. Nous ferons en sorte que l’ensemble de la Nation soit dans cette dynamique. Il s’agit de mettre en place d’autres types de gouvernance ou chacun se sentira concerné par le devenir commun et le vivre ensemble ».

Les Pays-Bas, deuxième Nation européenne engagée, sont présents dans notre pays à travers 450 soldats dans le cadre de la MINUSMA conduite par un ressortissant néerlandais, Albert Gérard Koenders.
La mission des Pays-Bas est chargée, entre autres, de former la police et l’armée maliennes et de collecter des renseignements.

 

Présidence de la République du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.