Célébration de la journée des Nations-Unies : L’Unesco exhibe des projets novateurs des Nations-Unies au Mali

Dans le cadre de la commémoration de la journée des Nations-Unies,  célébrée chaque 24 Octobre, le Fonds des Nations-Unies pour l’Education, la Science et la Culture (l’UNESCO) a organisé une tournée en compagnie des journalistes, et des communicateurs traditionnels afin de leur montrer quelques projets du système des Nations-Unies au Mali en faveur de la protection des femmes et de la conservation des manuscrits de Tombouctou inscrits au patrimoine mondial de l’humanité que les djihadistes et autres narcotrafiquants voulaient dérober.

organisation nation unie onu logo

Ce jeudi 20 Octobre 2016, notre immersion commence dans les locaux de la Direction Régionale de la police au sein de laquelle l’ONU Femme dans le but de mettre fin aux violences contre le genre dans le Centre d’Orientation des Femmes et victimes de violences basées sur le genre. Le commissaire Idrissa Samaké qui dirige le centre a expliqué les conditions dans lesquels travaillent ses 8 agents toujours accrochés au téléphone afin de recevoir les appels au numéro vert 80333 mis à la disposition des populations pour dénoncer les cas de violences basées sur le genre. Il a fait savoir que depuis la création du centre il y a deux ans, ils ont reçu plus de 1400 d’appels et que ses hommes s’évertuent toujours à sauver les victimes malgré souvent les maigres moyens. Il a convié la représentante du bureau de l’ONU femme Boré Oumou Bella à mettre des moyens conséquents en la disposition de ses hommes afin qu’ils mènent efficacement la lutte contre les violences basées sur le genre. Boré Oumou Bella a salué la bravoure et la pugnacité des hommes du commissaire Samaké tout en leur rassurant qu’elle sera leur porte parole auprès du représentant résident de l’Onu femme au Mali.

La délégation onusienne a ensuite mis le cap sur le siège délocalisé à Bamako suite à la grave crise du Nord de l’ONG Savama pour la Sauvegarde et la valorisation des manuscrits pour la défense de la culture islamique. Dans ce centre, les hommes de Cheickna Boulker Ould Salem, le responsable financier du centre, nous a fait découvrir l’excellent et le méticuleux travail de ses hommes qui sont en train de confectionner des boites de protection pour les fameux manuscrits de Tombouctou tout en les numérisant dans l’ordinateur pour que même en cas de dégâts qu’on les retrouves intactes. La visite s’est achevé au siège de l’Onu femme où le représentant résident au Mali Maxim Houixtao a rappelé le but de la création de l’Organisation des Nations-Unies qui est d’apporter la paix et la quiétude dans le monde meurtri par les guerres.

Moussa Samba Diallo

Source : Le Républicain
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *