Cabale sur de vrais faux généraux milliardaires : Le MDAC dénonce une campagne de déstabilisation de l’Etat

Détecté de Fakes news, l’article sur des Généraux des FAMa dits milliardaires ne laisse pas indifférent le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants.  En réplique le département dénonce une « tentative de subversion et de manipulation de l’opinion publique malienne » et une « une campagne de déstabilisation de l’Etat du Mali».

« Non à la tentative de subversion et à la manipulation de l’opinion publique malienne ! », assène le département.

En effet, depuis deux semaines, une désinformation enfle les supputations sur les réseaux sociaux. Des généraux de l’Armée malienne y sont accusés d’être milliardaires. Il leur est même attribué, sans aucune preuve, des dizaines de milliards de FCFA, de biens immobiliers, et autres.

« Cette velléité de nuisance est bien évidemment inacceptable, intolérable et inadmissible», martèle le Ministère. Selon lequel, l’article vise à manipuler l’opinion publique malienne, singulièrement à démoraliser les troupes dont ‘’ l’engagement est en ce moment remarquable sur le terrain, avec des résultats forts appréciables’’.

Pour le Ministre de la Défense, l’article n’élucide que les noms des généraux et les montants de leurs prétendues fortunes en milliards de Francs CFA.

Quant aux sources des informations, tout au plus, deux ambassades occidentales sont citées.  Mais, l’article dépourvu de signature aux sources inconnues, souffre littéralement des noms des institutions financières domiciliant les milliards, les modes d’accès aux comptes jamais élucidés et de la nature des propriétés supposées des généraux incriminés.

Cependant, le Ministre de la Défense somme les chancelleries concernées : « Il revient aux ambassades incriminées d’apporter les preuves de leur non implication à une telle entreprise malsaine ».

A ce stade, le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants reste prêt à ne pas tolérer ‘’une quelconque tentative visant à instrumentaliser ses personnels en vue d’une quelconque campagne de déstabilisation de l’Etat du Mali et de ses institutions’’.

Sur le qui-vive, le département réaffirme son attachement et son engagement à défendre, au péril de la vie de ses personnels, les institutions de la République, le territoire national, ainsi que les personnes et leurs biens.

Par ailleurs, le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants se réserve le droit de toute initiative allant dans le sens de la protection du moral de la troupe. C’est pourquoi, il en appelle à l’esprit de compréhension des citoyens et des personnels des Forces Armées Maliennes.

 Cyril ADOHOUN

Source: L’Observatoire 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *