59è anniversaire de la Côte d’Ivoire : LES RELATIONS ENTRE LES DEUX PAYS MAGNIFIÉES PAR LE DIPLOMATE IVOIRIEN

A l’occasion de la célébration du 59è anniversaire de l’indépendance de la République de Côte d’Ivoire, l’ambassadeur de ce pays frère au Mali, Samuel Ouattara a organisé, mercredi dernier, une cérémonie commémorative dans sa résidence sise à Magnambougou Faso Kanu. Plusieurs diplomates accrédités dans notre pays ont pris part à cette fête anniversaire. L’on notait également la présence de la forte communauté ivoirienne vivant au Mali.

Après l’exécution des deux hymnes nationaux, l’ambassadeur ivoirien a rappelé que le contexte politique ivoirien depuis la sortie de crise sociopolitique de 2010-2011 est marqué par de grandes avancées sur la voie de la réconciliation, de la sécurisation de l’ensemble du territoire national et surtout sur celle de l’émergence à l’horizon 2020. Cette orientation, selon lui, sous la houlette du président Alassane Ouattara est soutenue depuis août 2018 par la loi d’amnistie qui a permis de libérer plus de 800 détenus politiques accusés de crimes graves liés à la crise postélectorale.
Samuel Ouattara s’est ensuite réjoui des performances réalisées par son pays sur le plan économique qui enregistre un taux de croissance variant entre 7 et 8% depuis huit années consécutives. A ses dires, les performances économiques qu’affiche la Côte d’Ivoire sont le fruit d’importantes réformes entreprises par l’Etat dans tous les secteurs et programmes d’actions prioritaires initiées par le gouvernement.
Par ailleurs, cette cérémonie a été l’occasion pour l’ambassadeur Ouattara de revenir sur la qualité exceptionnelle des relations qui existent entre le Mali et la Côte d’Ivoire.
«La Côte d’Ivoire enregistre sur le plan sécuritaire d’énormes progrès en parfaite intelligence avec le Mali, tous les pays voisins et nos amis mobilisés pour aider à combattre le terrorisme sous toutes ses formes», a-t-il relevé.
Et l’ambassadeur de préciser que les deux pays entretiennent des relations séculaires renforcées chaque année par une vision commune des orientations insufflées aux secteurs-clés tels que la production et la transformation sur place des ressources agricoles et minières.
Il a aussi indiqué que les échanges entre les deux Etats sont permanents dans les domaines scientifiques et culturels.
A ce titre, le diplomate ivoirien a indiqué que les différentes rencontres entre les présidents et chefs de gouvernements des deux pays ont abouti au renforcement de la coopération énergétique avec l’interconnexion électrique, la construction de la route Zantiébougou-Kolondièba-frontière ivoirienne et de la rénovation de la route Sikasso-Zégoua-Côte d’Ivoire.
Il a ensuite annoncé que son pays est prêt à déployer un bataillon de 650 soldats en plus des 150 policiers en activité à Tombouctou, avec la projection de quelques éléments à Gao et Kidal pour appuyer les forces maliennes, de Barkhane et du G5 Sahel.
«Pour réussir notre combat commun contre les terroristes, irrédentistes, la Côte d’Ivoire, par la voix de son président, Alassane Ouattara, plaide sur tous les fronts, et surtout depuis le Conseil de sécurité, en sa qualité de membre non permanent de cette institution, pour le renforcement des capacités et des moyens subséquents pour aider le Mali et la sous-région à venir à bout de ce fléau», a assuré Samuel Ouatttara.
Selon lui, les efforts consentis par le gouvernement, l’opposition politique, la société civile et tous les acteurs de la crise qui aspirent à une paix durable au Mali sont salués par la Côte d’Ivoire et toute sa population qui soutiennent sans réserve le dialogue politique inclusif qui a fait ses preuves dans les situations similaires, sous d’autres cieux.

Alou Badra
DOUMBIA

Source: lessor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *