Dialogue national inclusif au Mali : Les anciens Présidents de la République au Rendez-vous !

Ils ont gouverné différemment le Mali, les anciens présidents : Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré seront les premiers à être à l’écoute  du Triumvirat en charge de la facilitation et la conduite du dialogue politique inclusif.

 

Ils étaient attendus, ils vont enfin parler sur la situation de la crise de leur pays ce, après plusieurs années de mutisme. Les anciens chefs d’Etat : Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré seront à l’écoute du Triumvirat.

C’est en principe en ce début  de semaine que le Triumvirat en charge de la facilitation et la conduite du dialogue politique inclusif rencontrera les anciens présidents de la République du Mali. Il va s’agir pour ces personnalités qui ont chacun dirigé le Mali pendant au moins une décennie, de donner leurs points de vue sur la situation difficile dans laquelle le pays se trouve et, proposer des solutions. L’initiative de rencontrer les anciens chefs d’Etat est aujourd’hui salutaire dans la mesure où face aux maux qui gangrènent notre pays, la « contribution de toutes les bonnes volontés est la bienvenue » comme l’a souhaité Aminata Dramane Traoré, membre du Triumvirat. Recueillir l’avis des anciens présidents  pourrait donner beaucoup plus de touche au projet surtout que depuis le début de la crise malienne, aucun ancien président n’a voulu donner un avis du moins officiellement sur la situation de la crise.

Même si ce n’est pas une rencontre groupée entre les personnalités, le fait seulement de les écouter séparément et qu’ils se prononcent sur le Mali, le Triumvirat aura gagné quelque chose que les Maliens attendaient depuis très longtemps.

Excepté GMT, les deux autres : AOK, ATT depuis leur retrait de la vie politique, ne nous ont pas habitués à beaucoup d’interventions. A bien y regarder,  ils n’ont une seule fois accordé une seule interview  à une presse nationale sur la crise multiforme actuelle.

Leur silence est donc à la fois étonnant et compréhensible. De l’avis de leur entourage, dans ce type de crise, se prononcer représente une grande prise de risque.

On se souvient que beaucoup de nos compatriotes d’ici et d’ailleurs comme les ressortissants d’autres pays se demandaient sur le mutisme des anciens présidents, qui s’ils acceptaient de se mettre ensemble et se mettre au devant de la scène aiderait beaucoup  les autorités actuelles dans leurs schémas de sortie de crise. Pour paraphraser le président du Haut islamique, Haidara « Si on ne se met pas ensemble, nous risquons de le regretter ».  Est-ce dans cet esprit que les anciens présidents ont-t-il, accepté de sortir de leur silence ? Difficile d’y répondre.

Comment expliquer le silence des ses personnages lorsque l’on sait que la case brule. Il est évidemment toujours compliqué de disserter sur un silence, néanmoins GMT, AOK et ATT ont appris de leur expérience politique que la parole doit être rare.

Gageons que cette fois-ci qu’ils sortent de cette retraite et se mettre au service du Mali.

Le Triumvirat est composé d’Aminata Dramane Traoré ancienne ministre, Baba Hakib Haidara, médiateur de la République, d’Ousmane Issoufi Maiga, ancien Premier ministre et de l’Ambassadeur Cheick Sidi Diarra. Il doit, à travers le dialogue politique inclusif, faire l’inventaire des problèmes auxquels notre pays est confronté avec l’ensemble des acteurs, et de proposer des solutions avec un chronogramme et un plan d’actions de mise en œuvre, sous l’autorité́, du Président de la République.

Le Triumvirat a été installé le 25 juin 2019 par le président de la République.

Mohamed Keita

Arc en Ciel

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *