Dialogue national inclusif à Gao : Les participants satisfaisants des recommandations

Gao, 24 octobre (AMAP) Le dialogue national inclusif, au niveau régional, s’est tenu à Gao où, aux termes de deux jours de débats, les participants ont recommandé, de façon générale, la mise en œuvre effective de l’accord de paix issu du processus d’Alger, l’organisation des états généraux dans les secteurs de l’éducation, de la santé et des forces de défense et de  sécurité, le respect et l’application effective de la loi 052 à tous les niveaux.

Les participants ont, également,  souhaité le démarrage des travaux d’exploitation de la mine de manganèse de Tassiga, du barrage de Taoussa et du phosphate de Bourem, afin de créer de l’emploi pour les jeunes. Ils ont, aussi, souhaité l’application stricte et le respect des textes relatifs à la libre circulation des personnes et de leurs biens.

Les participants ont formulé ces recommandations lues par le rapporteur général Sidi Kalil Haïdara, après avoir échangé sur les six thématiques des concertations régionales.

Le président de séance des assises régionales, le chef Songhoy Moussa Souma Maïga, a espéré que les recommandations de ces concertations servent les Maliens et les Maliennes. Il a remercié, vivement, les autorités administratives de la Région de Gao et l’ensemble de l’équipe, Il a invité les participants à rester à l’écoute de l’Etat, chaque fois, qu’il a besoin d’eux.

Le gouverneur de Gao, le général de brigade Sidiki Samaké, a salué les participants venus des cercles et des communes. Il a assuré que les conclusions issues des concertations régionales seront acheminées vers la Commission nationale d’organisation du dialogue aux fins de compilation et d’analyse. Il a espéré que de ces différentes analyses finales sortiront des résolutions pour que notre pays retrouve définitivement la paix.

AT/MD (AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *