Député Bourama Tidiane Traoré : Un rebelle au sein du RPM

Transhmuant du Parti pour l’action civique et patriotique de Niankoro Yeah Samaké, le député Bourama Tidiane Traoré, communément appelé Bananzolé Bourama, est un cas difficile à gérer au sein du parti présidentiel.

Bourama Tidiane Traoré Bananzolé Bourama depute honorable assemblee nationale

Bourama Tidiane Traoré constitue certes un poids politique dans le cercle de Kati. Mais, ses agissements, ces derniers temps, laissent à désirer.  A son arrivée, ce jeune politique a été accueilli en fanfare, comme c’est le cas de tout adhérent de sa dimension. Dans cette euphorie, il a fallu l’implication du bureau politique national du Rassemblement pour le Mali (RPM) afin qu’il puisse être accepté dans la salle de la conférence de désignation de candidats aux législatives de 2013. Ainsi, par la bénédiction des premiers responsables du RPM, il sera désigné et élu par la suite. Depuis lors, ce statut est en train de lui monter par la tête à telle enseigne qu’il perd le sens de la discipline politique. Propriétaire d’un empire financier, il sème le désordre au niveau de la section III RPM de Kati. A la faveur des élections communales de 2016, il s’est en effet adonné à un travail fractionnel, en dressant des listes indépendantes contre celles de sa formation politique. Comme si cela ne suffisait pas, le député Traoré a tenté de franchir le rubicond à l’occasion de la tournée du Président de la République dans la région de Sikasso, la semaine dernière. Il nous revient de sources dignes de fois que Bananzolé Bourama a essayé de saboter l’étape d’Ouélessebougou en tentant de démobiliser les populations, alors que la visite du Président de la République constitue une occasion en or pour les populations pour lui soumettre leurs doléances. Le député de Kati, cercle dont relève Ouélessebougou, a mis du sien pour tenter de torpiller l’initiative des populations. Il y a  deux semaines, les populations travaillaient à ce que  le Président IBK fasse une escale chez elles afin de lui faire part de leurs revendications. Ainsi, le conseil communal a fait une grande campagne médiatique pour mobiliser les populations à l’accueil du chef de l’Etat. A en croire nos sources, la veille de l’arrivée du Président, le député Bourama Tidiane a réquisitionné nuitamment toutes les stations radios de la localité pour démobiliser les populations. Il leur a alors annoncé que le Président IBK ne fera pas d’escale à Ouélessebougou, au motif qu’il n’aurait pas été informé. Malheureusement pour lui, il a été désavoué par les siens. Les habitants sont sortis massivement pour réserver un accueil digne de ce nom au chef de l’Etat qui a pris les soins de les écouter et de prendre leurs doléances des mains des responsables communaux.

La tentative de sabotage de l’intérêt collectif du député a lamentablement échoué. Il a honteusement assisté, impuissant, à la scène.  Bien qu’il soit un poids lourd sur la scène politique dans le cercle de Kati, le RPM doit rappeler Bourama Tidiane Traoré à l’ordre, afin qu’il mette fin à sa rébellion au sein du parti.

Nanpaga KONE

 

La rédaction 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *