Démission du général Mousa Sinko Coulibaly du poste de Directeur de l’Ecole de Maintien de la Paix : Le régime refuse de lui notifier le décret portant abrogation de son décret de nomination

Moussa Sinko Coulibaly n’est plus un élément des effectifs de l’armée malienne. Il n’est plus aussi Directeur de l’Ecole de Maintien de la Paix, Alioune Blondin Beye de Bamako. La nouvelle a été rendue officielle par l’intéressé et la lettre de démission et de l’armée et du poste de Directeur a circulé sur les réseaux sociaux. Quelques jours après, l’Etat malien a abrogé le décret de nomination du général Moussa Sinko Coulibaly. Selon nos informations, Moussa Sinko Coulibaly, n’a pas reçu copie de la décision. L’instruction serait venue de Abdoulaye Idrissa Maïga à l’époque Premier ministre.

Après nos investigations, nous avions pu nous procurer une copie de la décision d’abrogation du décret de nomination de Monsieur Coulibaly. Elle date du 11 décembre 2017 (décret N°2017 -0965/P-RM) et est signée par : Le Président de la République, IBK ; le Premier Ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga ; le Ministre de la Sécurité, le général de Brigade Salif Traoré et le ministre de l’Economie et des Finances, Docteur Boubou Cissé.

Pourquoi ce refus ? De quoi le régime a-t-il peur ?

Cette décision ouvre un boulevard à monsieur Moussa Sinko Coulibaly de concrétiser ses ambitions comme celle d’être probablement candidat à la présidentielle de 2018.

Les raisons évoquées par Monsieur Moussa Sinko Coulibaly suite à sa démission sont les suivantes : La mauvaise gouvernance ;  le manque de souci du régime à ouvrir les yeux, travailler dans la dynamique de sauver le Mali qui va tout droit dans le mur. Alors pour lui, il urge de faire barrage à ce système et cela n’est possible sans une vraie alternance qui se traduira par un grand rassemblement de tous les citoyens soucieux du devenir du Mali. Comme aime le dire ceux qui ont marre de cette gouvernance, l’’heure est grave et le peuple a deux choix : ‘’agir ou périr’’.

A rappeler que le général Moussa Sinko Coulibaly a été nommé Directeur de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye sous le décret N° 2014-0428/P-RM du 10 juin 2014.

Kèlètigui Danioko

Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *