Défis sécuritaires : Seul 17,53% des populations au nord ont confiance à IBK

Mali-Mètre est un instrument d’analyse sociopolitique initié par la Fondation Friedrich-Ebert Stiftung depuis 2012. L’organisation a tenue une conférence de presse le weekend dernier pour expliquer aux médias le regard porté par les régions du nord du Mali, comme les cercles de Gao, Kidal et Ménaka sur la gouvernance du Mali dans tous ces aspects.

president republique mali ibrahim boubacar keita ibk parti rpm

Dans son enquête d’opinion, Mali-Mètre a indiqué que l’opinion des Maliens de ces cercles cités sur la capacité du président Ibrahim Boubacar Keita n’est pas luisant.

Les enquêteurs ont indiqué que sur la majorité des enquêtés soient 59% : font  très confiance (17, 53%), à juste confiance (41, 69%),  pour faire face aux défis sécuritaire, institutionnel et socioéconomique actuels du Mali.

Le même sondage estime que presque le tiers (34, 29%) ne lui fait pas confiance et environ 3% sont sans opinion. La même enquête a montré une baisse de popularité du président dans ces zones et une hausse chez son premier ministre Modibo Keita.

On peut dire sans se tromper que la recrudescence de la violence, des  attaques, des vols, l’absence de l’Etat au nord, l’incapacité  des autorités à trouver une solution à ces problèmes seraient à la base de cette baisse de confiance des cercles du nord au président de la république qui pourtant lors des élections présidentielles avait eu une majorité confortable dans ces zones.

La Balle est dans le camp du président de la République qui au delà de ses déclarations intempestives sur l’indivisibilité du pays doit mettre  en place des actions concrètes, des mesures urgentes pour la sécurité des populations surtout en ramenant l’administration que ces populations réclament à corps et à cri.

Fakara Faïnké

Source: Lerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.