Décryptage de trente ans de pratique démocratique au Mali: Floraison de 228 partis politiques, plus de 42000 organisations de la société civile, 720 000 associations religieuses

Voilà le résultat de la pratique démocratique au Mali pendant 30 ans:


A_ Présentation
1_ 228 partis politiques
2_ plus 42000 organisations de la société
3_ 720 000 associations religieuses
B_ La pratique institutionnelle
1_ Une constitution calquée sur la pratique démocratique de la 5em République Française faisant du président un monarque Républicain.
2_ Une Assemblée nationale de caisse d’enregistrement qui vote plus et contrôle moins et surtout budgetivore.
3_ les institutions sous l’influence du président monarque avec comme mode fonctionnement la manipulation institutionnelle.
4_ Une justice à géométrie variable et à la solde du régime et ses clients.
5_ Une cour constitutionnelle de 3em tour des élections présidentielles et législatives donc à travers son rôle de proclamation des résultats et du contentieux électoral.
6 _ les institutions budgetivores et s’octroyant une immunité à l’allure de l’impunité.
C_ l’Administration
1_ Une administration à la solde du pouvoir majoritaire et utilisée comme boîte à sous pour préparer les élections prochaines.
Ce faisant elle organise les élections en faveur du pouvoir en place puisque dotée de tous les moyens pour parvenir à cela.
2_ la promotion des agents publics se faisant sur la base de loyauté politique et non l’intégrité morale et la compétence, obligeant les cadres à la prostitution et à la transhumance politique .
3_ les structures administratives non innoventes , non adaptées et calquées sur le modèle colonial.
4_ l’administration lourde ,corrompue et loin de la population.
5_ l’intégrité physique et morale du travailleur non protégées.
6_ Une administration non anticipative donc absence de prospective.
D- la presse
1- le misérabilisme journaliste à la mode empêchant la presse d’évoluer.
2_ Une aide à la presse dérisoire et mal repartie.
3_ la non protection des hommes de médias
4_ La création des organes de presse créés par des hommes d’affaires et non les spécialistes comme le cas des cliniques et des pharmacies .
5_ la violation des textes régissant le domaine de la presse.
E_ Économie
1_ manque de politique économique durable
2_ manque de soutien de l’Etat aux opérateurs économiques.
3_ Endettement abusif de l’Etat et mauvaise gestion des dettes.
4_ Faible taux de couverture de crédit et taux d’emprut très élevé.
5_ manque de politique d’industrialisation et de d’infrastructure.
6_ mauvaise gestion des ressources naturelles de l’Etat surtout affecté par le clientélisme.
7_ l’injustice notoire dans les appels d’offre et appels publics.
8_ le poids des accords commerciaux et la présence des fonctionnaires d’Etat dans les affaires.
F_ les résultats en fonction de l’évolution.
1_ETat clientéliste sous AOK
2_ État criminalisé sous ATT
3- État failli sous IBk
4_ Effondrement de la République du Mali.
G_ les solutions
1_ Réconciliation à travers une conférence nationale inclusive
2_ la relecture de tous les accords nationaux et internationaux.
3_ la refondation qui est structurelle et non conjoncturelle.
4_ Avènement de la 4em République avec un contenu en phase des réalités maliennes.
5_ Adoption d’une politique économique
6_ Formation citoyenne .
7_ le retour à nos valeurs et surtout le respect de nos us et coutumes pour sortir de l’aliénation mentale soutenue par l’acculturation .
Un petit résumé pour caractériser notre démocratique et une proposition de solutions.
Aboubacar sidick Fomba président du parti ADEPM et porte parole des FPR-Mali.

Source:  Mali Demain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *