Déclaration du Premier ministre à la sortie d’audience de chez le Président Abdel Aziz Bouteflika

Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga:

«Nous avons bénéficié du Président Bouteflika, son soutien, ses conseils et ses orientations»

J’ai eu l’honneur et le privilège d’être reçu par le président Bouteflika, avec l’ensemble de la délégation qui m’accompagne. Je lui ai transmis les sentiments de fraternité et d’amitié du Président Ibrahim Boubacar Kéïta, ainsi que ceux de l’ensemble du peuple malien. Lesquels sentiments prennent leur source dans les liens séculaires et les relations spécifiques que la géographie et l’histoire ont tissées entre nos deux pays.

Nous avons abordé les questions liées à la coopération bilatérale, à la sécurité régionale. Et sur l’ensemble de ces questions, nous avons fait le point de la situation. Et aussi, de nos entretiens avec nos homologues algériens. Nous avons, bien sûr, bénéficié du soutien, des conseils, des orientations du président Bouteflika.

Sur le plan bilatéral, nous avons reçu la confirmation de la volonté constante de l’Algérie de nous accompagner dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger, en particulier.Nous avons reçu de la part de nos frères algériens la confirmation qu’ils useront de toute leur influence pour que les derniers pas qui nous restent à accomplir pour finaliser un certain nombre de points de cet Accord puissent être finalisés.

Sur le plan de la sécurité, nous allons travailler à renforcer notre coopération, et bientôt, une équipe viendra ici, à Bamako, pour finaliser ce dont nous avons parlé, en particulier. Nous avons aussi estimé qu’il était important que nous trouvions le cadre et les formes dans lesquels l’Algérie pourrait être plus présente à nos côtés dans le cadre de la sécurité régionale.

Nous avons, toujours sur le plan bilatéral, décidé d’élargir nos relations et de les diversifier à la sphère économique, parce que comme vous le savez, au moment même où nous étions reçus par le président Bouteflika, près d’une centaine, d’entreprises, plus précise 89 entreprises algériennes participent à la Foire de Bamako.

D’ici la fin du premier trimestre nous ferons en sorte que les entrepreneurs algériens et leurs homologues maliens puissent se réunir avec les ministres sectoriels qui sont concernés, pour voir comment faire en sorte que nos relations économiques soient à la hauteur de nos relations institutionnelles.

Donc, sur l’ensemble des questions que nous avons abordées, nous avons pu constater la permanence de nos relations et la volonté clairement exprimée à tous les niveaux de continuer de bénéficier de l’accompagnement et du soutien de l’Algérie. »

Par Primature du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *