Débat sur le PAG : Le silence de cimetière d’Issa Kaou Djim

Connu par ses bruits  comme celui qui se réclame le refondateur du pays, Issa Kaou Djim a préféré le silence à la parole quand il s’est agi de donner son point de vue sur la construction du Pays. Après la présentation de la feuille de route du premier ministre, beaucoup  de Maliens attendaient avec impatience ces propositions  pour la bonne marche  de la transition. Est-ce méconnaissance ou  panne d’inspiration ?

 

Ancien coordinateur de la Cmas et ancien porte- parole du M5-RFP, un mouvement qui a permis la destitution du président IBK, Issa Kaou Djim avait crié sur tous les toits  sa bonne foi de reconstruire un nouveau Mali.

A l’heure de poser les jalons pour  la reconstruction, M. Djim a décidé de mettre sa langue dans sa poche. Il n’a même pas pu poser de questions à plus forte raison faire des propositions pour la bonne marche de la transition. Cet état de fait montre à suffisance que l’homme qui se  prenait comme le champion de la reconstruction ne cherchait que des opportunités pour sa propre personne afin de booster ses affaires. La défense de ses propres intérêts se précise du jour au jour lorsque l’on sait que le 10 a été chassé de la Cmas par ses compagnons d’antan. De toutes les façons, l’on a vu et su les réactions des uns et des autres  membres du CNT par rapport à la feuille de route du premier ministre qui  pose les jalons de la construction d’un Mali nouveau. ‘’Pour la construction de l’édifice chacun doit apporter sa pierre ‘’.   Partant de cela,  M.Djim doit se ressaisir afin de ne pas confirmer le doute des esprits éveillés sur ses agitations à tout bout de champ.

Bissidi SIMPARA

Source : L’Alerte

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *