Crise malienne/ “Alpha Condé m’a appelé” (Imam Dicko)

Joint par nos confrères de la radio Espace, ce lundi, l’imam Mahmoud Dicko, le religieux à la tête de la contestation au Mali, a confié ce que lui a dit le président de la République de Guinée, Alpha Condé, dans le cadre du maintien de la stabilité au Mali.

De prime abord, sur la question de savoir s’il a échangé avec le président guinéen, l’imam Dicko a affirmé s’être entretenu avec Alpha Condé. « Pour être franc avec vous, je l’ai eu en direct au téléphone. On a parlé. C’est un chef d’Etat, c’est un grand frère. J’ai beaucoup de respect pour lui. Et respect pour les différents chefs d’Etats. On va les écouter. On écoute tout le monde. (…) Seulement je dis que moi seul, en tant que personne, je ne peux pas décider de tout. C’est un regroupement, c’est un mouvement d’ensemble, aujourd’hui, c’est un mouvement même populaire. Il y a des leaders qui sont là. Leurs points de vue comptent. Nous allons nous mettre ensemble, évaluer l’offre, évaluer tout ce qui a été dit et toutes les démarches et voir ce qui est bon pour notre pays, ce qui est bon pour notre sous-région. Et nous allons nous y engager Inch’Allah », a-t-il soutenu.

Avant de poursuivre sur l’essentiel des discussions qu’il a eues avec le chef de l’Etat guinéen. « Pour monsieur le président Alpha Condé, il se soucie beaucoup du Mali, il l’a montré plusieurs fois. Ce n’est pas la première fois où il m’a appelé pour me demander vraiment de faire tout pour que le calme et la stabilité du Mali soit préservée. C’est la chose essentielle qu’il a demandée. Maintenant départ ou pas départ, ça c’est un autre débat. C’est le peuple du Mali qui va apprécier cela ».

Joint par nos confrères de la radio Espace, ce lundi, l’imam Mahmoud Dicko, le religieux à la tête de la contestation au Mali, a confié ce que lui a dit le président de la République de Guinée, Alpha Condé, dans le cadre du maintien de la stabilité au Mali.

De prime abord, sur la question de savoir s’il a échangé avec le président guinéen, l’imam Dicko a affirmé s’être entretenu avec Alpha Condé. « Pour être franc avec vous, je l’ai eu en direct au téléphone. On a parlé. C’est un chef d’Etat, c’est un grand frère. J’ai beaucoup de respect pour lui. Et respect pour les différents chefs d’Etats. On va les écouter. On écoute tout le monde. (…) Seulement je dis que moi seul, en tant que personne, je ne peux pas décider de tout. C’est un regroupement, c’est un mouvement d’ensemble, aujourd’hui, c’est un mouvement même populaire. Il y a des leaders qui sont là. Leurs points de vue comptent. Nous allons nous mettre ensemble, évaluer l’offre, évaluer tout ce qui a été dit et toutes les démarches et voir ce qui est bon pour notre pays, ce qui est bon pour notre sous-région. Et nous allons nous y engager Inch’Allah », a-t-il soutenu.

Avant de poursuivre sur l’essentiel des discussions qu’il a eues avec le chef de l’Etat guinéen. « Pour monsieur le président Alpha Condé, il se soucie beaucoup du Mali, il l’a montré plusieurs fois. Ce n’est pas la première fois où il m’a appelé pour me demander vraiment de faire tout pour que le calme et la stabilité du Mali soit préservée. C’est la chose essentielle qu’il a demandée. Maintenant départ ou pas départ, ça c’est un autre débat. C’est le peuple du Mali qui va apprécier cela ».

Une synthèse de Abdou Lory Sylla pour guinee7

 

Source: guinee7

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *