Crise au sein de la section RPM de France : Le Secrétaire politique Saleck Dicko démissionne et accuse le Bureau politique national

Dans cette lettre de démission, le secrétaire politique et membre fondateur de la Section RPM de France, Saleck Dicko rappelle tout d’abord qu’il a été ” de toutes les luttes du parti de sa création en 2002 à ce jour ” et qu’il a travaillé avec ses désormais anciens camarades dans une atmosphère de famille. ” Ensemble, nous avons réussi des choses et nous avons aussi subi des échecs. Malgré tout, nous sommes restés unis, et pour cette raison, je garde encore une image formidable de la Section ” a-t-il souligné.

A la base de sa démission, Saleck Dicko pointe du doigt  » le manque de considération et de respect de certains cadres du Bureau Politique National à l’égard de certains cadres de la Section RPM-France et en particulier à l’égard de (sa) propre personne « .

De sources concordantes, le désormais ancien secrétaire politique et l’un des membres fondateurs de la section RPM de France serait suivi dans sa démarche par au moins une dizaine de militants  » qui ont tous mouillé la chemise pendant plus de 13 ans pour IBK « .

Dans la course pour la présidence du parti, un ministre de passage dans la capitale française aurait récemment versé un million FCFA dans la caisse de la section de France. Ce geste a été diversement interprété. Aux dires des uns et des autres, cette section est également secouée par de fortes rivalités à la veille du congrès du parti au cours duquel il sera procédé au remplacement d’IBK à la tête de cette formation politique.                                              Mamadou FOFANA

 

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.