Covid-19 au Mali : le conseil supérieur de la défense adopte six mesures

Le Conseil supérieur de la défense nationale s’est réuni ce mardi 1er décembre sur la situation de la Covid-19 au Mali. Six mesures ont été prises au cours de cette rencontre présidée par le chef de l’Etat, Bah Ndaw.

 

Ces mesures visent selon le Conseil Supérieur de la Défense Nationale (CSDN) à rompre la chaîne de transmission de la pandémie à Coronavirus. Il s’agit notamment du renforcement de la surveillance épidémiologique, par le dépistage massif dans les lieux publics, écoles, mosquées et églises, dans les gares routières, aux marchés et lieux de spectacles et sport. Dans les espaces publics et lieux de regroupement, le port de masque sera désormais obligatoire et la distanciation physique, décide le Conseil Supérieur de la Défense Nationale.

À ces dispositions s’ajoutent, l’encouragement de la rotation des équipes de travail des services, du télétravail ainsi que des cours en ligne. Des tests rapides seront prévus pour les voyageurs entrants au Mali sans certificat de PCR COVID-19 au niveau des frontières terrestres, précise le communiqué. Le document ajoute aussi que la communication et la mobilisation sociale face à la seconde vague de Covid-19 seront renforcées à travers la sensibilisation.

Il a été également décidé d’améliorer la qualité de la prise en charge des cas de Covid-19. Pour cela, un renforcement en capacité de ressources humaines, la disponibilité des médicaments, d’Oxygène, d’équipements de prise en charge des cas et de comorbidités est prévu. Le Conseil Supérieur de la Défense précise également que ces mesures feront l’objet d’une évaluation périodique pour permettre leur adaptation à l’évolution de la situation.

Source : STUDIO TAMANI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *