POUR DETOURNEMENT DE FONDS : LE PUISSANT HABIB SISSOKO À LA PRISON CENTRALE DE BAMAKO

Accusé à tort ou à raison de détournement de fonds, le puissant président du Comité National Olympique et Sportif, Habib SISSOKO, inculpé et placé sous mandat dépôt, dort depuis plus de 48 heures, à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako (MCAB).

Pour l’instant, nous ne savons pas le montant exact qu’aurait détourné Habib SISSOKO. Habib SISSOKO est vraiment un homme puissant car, depuis plus de 20 ans, il règne en maître absolu à la tête de la Fédération Malienne de Judo (FMJ) et du Comité National Olympique et Sportif (CNOSM). C’est à ce titre qu’il est depuis le 7 avril 2016 à Tunis, le président de l’Union Africaine de Judo (UAJ). Pour le poste de président de l’Union Africaine de Judo (UAJ), Habib SISSOKO était le seul candidat en lice. C’est pourquoi il a été élu à l’unanimité à la tête d’un bureau de dix membres, dont une femme, pour un mandat de quatre ans. Il a succédé à ce poste au Général Lassana PALENFO de la Côte d’Ivoire.

Dès la divulgation de la nouvelle de l’incarcération d’Habib SISSOKO, le président de la Fédération Internationale de Judo (FIJ), Marius VIZER, a appelé pour s’informer des tenants et des aboutissant de la mise en prison d’Habib SISSOKO, membre de droit, au nom de l’Afrique, de la Fédération Internationale de Judo (FIJ)…

Daba Balla KEITA

 

Source: Nouvel Horizon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *