Mise en concession de l’aéroport du Mali la gérance bientôt confiée à l’entreprise française « EGIS » !

L’entreprise française « EGIS » serait en bonne position pour décrocher le marché de la concession des Aéroports du Mali. Cette société dispose d’une expérience professionnelle. Il s’agira de faire de l’Aéroport Modibo Kéïta une référence en Afrique avec toutes les normes internationales en matière d’aviation. L’entreprise EGIS est aujourd’hui actionnaire et partenaire stratégique en exploitation et management d’un réseau de 17 aéroports dans 8 pays.  

La mise en concession des Aéroports du Mali défraye aujourd’hui la chronique, depuis la publication sur les réseaux sociaux d’un avis de réunion signée par le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, Bengaly N’Ko Traoré, invitant les représentants de certaines structures à y participer. Il s’agissait d’examiner l’ouverture des offres financières des soumissionnaires dans le cadre de la mise en concession de l’Aéroport international Président Modibo Kéïta.

Ont pris part à cette rencontre du 15 mai, les représentants de Direction générale des marchés publics (Dgmp) de l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac) des Aéroports du Mali, de la Délégation de l’Asecna, de la Direction des finances et du matériel du ministère de l’Economie et des Finances ainsi que du représentant du ministère des Transports et de la Mobilité Urbaine. Selon des sources généralement bien informées, le Groupe « EGIS » serait en bonne position pour être le futur concessionnaire des Aéroports du Mali. Cette entreprise française dispose d’une expérience professionnelle. Il s’agira de faire de l’Aéroport Modibo Kéïta un aéroport moderne et digne de ce nom. « En fait, cette affaire a débuté, il y a plusieurs années. Vous savez, les aéroports doivent être gérés de façon professionnelle. Ce n’est pas une mauvaise chose de confier la gestion à un privé. C’est pour vous dire que ce n’est pas une vente, mais une mise en concession comme cela se fait habituellement. L’entreprise EGIS est soutenue par l’Etat français », nous a confié une source proche du dossier. Avant de préciser : « Avec cette mise en concession, il y a des investissements lourds à faire et c’est préférable de le faire par des capitaux privés.

Sommes-nous plus intelligents que les autres pays ? Le Sénégal a donné en gérance son tout nouvel aéroport à un groupe Turc. L’Etat français a engagé le processus de privatisation. Ainsi, les Aéroports dans les villes de Province en France sont gérés par les Chambres de Commerce. Pour le cas du Mali, l’entreprise doit verser une redevance annuelle à l’Etat avec des obligations à la charge du concessionnaire d’investir des sommes définies. Le montant sera dégagé après le choix du concessionnaire. Cela, après les négociations. En tout cas, en passant au privé, vous allez voir rapidement la différence ». S’agissant de l’entreprise EGIS, elle est très connue pour son expertise à travers plusieurs pays. Elle propose un portefeuille unique d’expertise grâce à sa compréhension des problématiques des différents marchés de l’aviation : aéroports, gestion du trafic aérien, institutions et autorités de l’aviation, aéronefs et compagnies aériennes.

EGIS offre aussi à ses clients une expertise solide en conseil, ingénierie et exploitation pour accompagner les changements règlementaires, organisationnels, opérationnels et technologiques dans l’aviation afin de développer un système de transport aérien durable. Avec près de 50 ans d’expérience dans ce domaine, cette entreprise propose également une expertise large couvrant les études R&D, la stratégie, le conseil économique, financier, technologique, opérationnel et organisationnel, l’assistance règlementaire et les questions de standardisation, le conseil en management, l’ingénierie des infrastructures et systèmes dont les spécialités safety et Facteurs Humains.

L’entreprise EGIS est actionnaire et partenaire stratégique en exploitation et management d’un réseau de 17 aéroports dans 8 pays.

El Hadji A.B Haidara       

Source: Aujourdhui-Mali

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *