Lutte contre la corruption : Pour la PCC, La naissance d’un nouveau Mali

La plateforme de lutte contre le chômage et la corruption (PCC) a tenu le samedi 14 Septembre 2019 au Boulevard de l’Indépendance un meeting de soutien à l’armée malienne et contre les généraux corrompus.

En effet, des milliers de manifestants étaient sur place pour soutenir le Pr Clément Dembélé, à dénoncer la corruption, la magouille et les détournements des fonds destinés à l’acquisition des équipements militaires par les généraux maliens. On pouvait noter sur les pancartes et les banderoles: « Non aux généraux corrompus, aux généraux voleurs, aux fonctionnaires milliardaires, arrestation et restitution ! »

Dans son allocution, le président de la plateforme de lutte contre le chômage, Pr Clément Dembélé, a rendu un vibrant hommage aux vaillants soldats et à toutes les victimes d’insécurité au Mali et surtout à la magistrature malienne: « A travers le ministre Malick Coulibaly, au procureur Anti-corruption Mamadou Kassogué et ses collègues et tous les dénonciateurs qui ont accompagné le PCC  tout au long des deux mois.

Il a aussi rendu hommage au président de la République Ibrahim Boubakar Keita, pour avoir confirmé que nos avions sont cloués au sol. Il ajoute ‘’ que nous croyons à la bravoure de nos militaires, parce que nous sommes prêts à mourir pour nos militaires qui se sacrifient tous les jours pour notre vie’’

Pour le Pr Clément Dembélé, « le Mali appartient aux Maliens. L’arrestation de celui qui se croyait au-dessus de la loi et  du peuple maliens avec un comportement de mépris d’arrogance envers les 6 000 000 des paysans et envers les 18 000 000 des Maliens,  est salutaire.

Autres sujets évoqués, le président de PCC, prof Clément ne sera pas indifférent face au problème de l’Assemblée nationale. Selon lui ‘’ Une plainte sera déposée chez le procureur contre les députés de l’Assemblée nationale, afin  qu’ils  donnent  des explications sur les 8 5 000 000 000 000 disparues au sein de leurs structures. Une plainte sera également déposée contre la CMDT pour demander  un audit sur les  cinq ans pour connaître les quotas  qui sont rentrés et sortis dans la caisse de ladite structure.

Samba Konaté 

Source: La Sirène

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *