Le maire de Baguineda et le sous-Préfet de Kati rejoignent les autres trophées du Pôle économique

Après une accalmie trompeuse et quelques semaines de répit, la ravageuse vague Nati-corruption a regagné en vigueur, la semaine dernière. Elle s’est notamment illustré dans les rangs des collectivités avec l’arrestation du Maire de Baguineda M Diarra. Il es présumé fautif d’avoir entraîné des pertes de centaines de millions de nos francs par exemption de droits d’édilité à des attributaires de parcelles.

Le maire de la Commune de  Baguineda est passé par le Pôle économique et financier en même temps que certains de ses collaborateurs et le sous-préfet de l’Arrondissement central de Kati également en détention. L’épisode a tout aussi agité le microcosme politique qui voit d’un très mauvais œil des arrestations qu’ils perçoivent ni plus ni moins  des tirs ciblés de la justice en direction du  politique pour lui jeter le discrédit. Les nouveaux détenus en rajoutent aux célèbres bagnards qui servent de principaux trophées à la croisée anti-corruption déclenchée par le nouveau Garde des Sceaux Malick Coulibaly. Il s’agit notamment de Bakary Togola et de sa suite également maintenus dans les liens de la prévention pour des faits similaires de détournement de fonds.

La Rédaction

Source: Le Témoin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *