La lutte contre la délinquance financière enclenchée par le pôle économique : Le régisseur de l’ONT, Djibril Kéïta écroué à la Prison centrale pour “détournement” de 500 millions FCFA

Comme nous vous l’annoncions dans une de nos parutions, le procureur de la Commune III en charge du Pôle économique et financier, Mahamadou Bandiougou Diawara, semble déterminé et engagé à faire de la lutte contre la délinquance financière une réalité. Pour ce faire, une vaste opération pour traquer les délinquants financiers vient d’être lancée. C’est pourquoi, plusieurs cadres ont été interpellés par le Pôle économique ces derniers jours pour avoir détourné des deniers publics. C’est le cas du régisseur de l’Office national des transports (ONT) Djibril Kéita, qui se trouve être un baron du RPM et serait l’un des bailleurs de fonds du parti du Tisserand. Et il aurait déboursé plusieurs millions de F CFA durant la campagne présidentielle qui a vu la réélection du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita pour un second quinquennat. Il lui est reproché d’avoir détourné 500 millions de F CFA. Voilà pourquoi, il a été placé sous mandat de dépôt. Selon nos informations, il dort depuis mercredi à la Maison d’Arrêt de Bamako.

Toujours selon nos informations, les interpellations se poursuivront au niveau du Pôle économique afin de mettre la main sur les délinquants financiers. Il s’agit d’avancer beaucoup plus rapidement les multiples dossiers émanant des différents corps de contrôle, transmis au Pôle économique et financier par le président de la République, IBK, qui avait eu à rassurer que dès son investiture pour son premier quinquennat, il avait transmis à la justice plus de 200 dossiers.                                 

El Hadj A.B.H

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *