Institutions corrompues au Mali : « La police et la justice en tête de liste », selon Afro baromètre

« L’accès à la justice est compromis au Mali ». C’est ce que révèle le dernier rapport d’Afrobaromètre publié ce jeudi. Il ressort de cette enquête que la majorité des Maliens ne font pas confiance en leur justice. Le rapport qui couvre tous les pays de l’Afrique de l’Ouest, démontre qu’au Mali la justice traditionnelle occupe une place importante. L’enquête menée entre 2014 et 2015 a recueilli les opinions de 1200 adultes maliens.

police malienne corruption circulation

Selon le rapport, seulement 45% des citoyens font recours aux tribunaux pour le règlement des litiges. Un taux parmi des plus bas de l’Afrique de l’Ouest.

Aussi souligne le document, plus de 52% de la population malienne pensent que la police et les magistrats sont les plus corrompus de toutes les institutions. Seulement 7% des citoyens maliens affirment avoir eu à faire avec le système judiciaire au cours des cinq années précédant l’enquête, indique le rapport.

NORD DU MALI

Des motos envahissent les localités

Dans les régions de Mopti et de Ségou, les terroristes opèrent généralement sur des motos. Ces grosses cylindrées ont même été interdites de circuler dans certaines circonscriptions de ces deux régions.

Mais depuis quelques jours, les forces armées et de sécurité sont en alerte. En effet, plusieurs cargaisons suspectes de motos en partance dans ces régions et d’autres localités du nord, ont été interceptées, indique une source sécuritaire. D’où viennent ces motos ? A qui sont-elles destinées ? Des enquêtes ont été ouvertes.

 TERRORISME

La principale coalition terroriste multiplie les opérations de propagande

Le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans multiplie les opérations de propagande. Le jeudi dernier, des photos d’attaques contre l’armée malienne ont été diffusées, et une revendication, celle de l’enlèvement d’un commandant de gendarmerie dans la zone de Nara, près de la frontière mauritanienne. Une revendication qui s’ajoute aux premières preuves de vie des onze militaires maliens diffusée mercredi. Le gouvernement garde le silence sur ce sujet mais les comités de défense des otages restent mobilisés.

TERRORISME (2)

Le CB de Guiré toujours introuvable

Le commandant de brigade de la gendarmerie de Guiré dans le cercle de Nara, reste toujours introuvable. Enlevé mercredi dernier, le commandant revenait de Bamako pour une mission à Nara. Ce rapt est intervenu le même jour où une vidéo de militaires retenus par de groupes terroristes a été publiée sur les réseaux.

La Rédaction

Source: L’Aube

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *