Gestion de la collectivité du cercle de Kayes : des irrégularités de 106 millions CFA

Dépenses fictives, achats fictifs de table- bancs, installation indue de vidéo surveillance et achat non justifié de carburant… Telles sont, entre autres, les irrégularités relevées dans la gestion de la collectivité du cercle de Kayes, du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2018, par la mission d’enquête du Bureau du Vérificateur général. Ces irrégularités portent sur 106,9 millions CFA.

D’un montant de 3,3 millions CFA, les dépenses fictives de matériels informatiques n’ont pu être justifiées par l’équipe de gestion de la collectivité du cercle de Kayes ; tandis que l’achat, sans support, de tables-bancs au profit du Lycée Dougoukolo Konaré portent sur 14,5 millions CFA.
S’y ajoutent l’installation, jugée « indue » pour le compte du trésor public pour un montant de 1,2 million CFA.
Autre découverte de l’équipe de vérification du Bureau du Vérificateur général : des achats fictifs de carburant d’un montant de 28,9 millions CFA ; mais aussi, la non-justification de l’utilisation de carburant pour un montant total de 58,7 millions CFA.

106,9 millions CFA à justifier devant la justice

Selon le rapport de synthèse du Bureau du Vérificateur général, ces différentes irrégularités ont coûté à la collectivité du cercle de Kayes 106,9 millions CFA. Sans justificatifs, aucun.
C’est pourquoi, le Bureau du Vérificateur général a transmis le dossier au président de la Section des comptes de la Cour suprême ; mais aussi, au procureur de la République du tribunal de grande instance de Kayes, en charge du Pôle Economique et Financier. Afin que l’équipe de gestion de la collectivité du cercle de Kayes puisse s’expliquer sur la destination de ces 106,9 millions CFA.

Oumar Babi

Source: Journal Canard Déchainé

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *