Fraude à grande échelle sur l’imagerie: Quand Canal+ arnaque les Maliens !

Une fraude organisée par canal+ est de plus en plus développée par cette chaîne qui opère au Mali depuis quelque temps. Outre le montant exorbitant de ses abonnements, Canal+ trouve l’intelligence de capter la naïveté des Maliens par l’offre des semaines généreuses. Quel mensonge ?

Un service d’une telle envergure doit avoir une probité morale impeccable, une responsabilité à toute épreuve. Les Maliens mettent leur argent pour se divertir, par le biais du sport, de la musique, du cinéma ou de la diversité de la faune et de la flore. Mais malheureusement, on a devant nous un client irrespectueux. Il ne s’agit pas, ici, d’un fait rapporté par quelqu’un. C’est parce que nous avons, nous-mêmes, été confrontés à ce vol organisé par la société de l’imagerie.
Parlons des chiffres, tu prends un abonnement de 12.000 FCFA, on t’accorde le bonus d’une semaine à l’expiration de laquelle on te renvoie automatiquement au bouquet de 5.000 FCFA. Tu ne t’en sortiras plus. Où vont alors les 7500 FCFA ? Le cas devient gravissime lorsque l’abonnement est effectué par le client par Orange money. Tu appelles cette société Orange qui rejette sa culpabilité en te bombardant de numéro clientèle de Canal + qui n’entre jamais. Nous sommes à 122 appels, quelle inconséquence ?
Mais là où la faute matérielle incombera à Canal, c’est lorsqu’elle fait des offres généreuses. Tu t’abonnes pour les 15 jours proposés, tes images sont coupées au bout d’une semaine. C’est une rupture abusive du contrat, un manque de sincérité, j’allais dire, une malhonnêteté dans le traitement de l’image au détriment des clients et du peuple malien. Voilà pourquoi nos concitoyens optent de plus en plus pour d’autres structures concurrentielles qui ne se prêtent pas à ce jeu, selon nos recoupements. Donc la gestion est scandaleuse et scabreuse à Canal+ qui, aujourd’hui, arnaque nos braves populations. Les clients au lieu d’être ROI, sont spoliés, maltraités et surexploités. Les numéros canal+ ne sont jamais accessibles. Jamais. Atteindre par appel la planète Mars est plus à notre portée que joindre le service commercial de Canal+.
Les Maliens sont aujourd’hui déçus de la prestation de cette structure dont la baisse d’audience est lancée. Les semaines généreuses inventées pour endiguer le fléau continuent de creuser la propre tombe de l’institution de l’imagerie.
Samba Sidibé

Source: Le Matinal

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *