Covid-19 au Mali: Dans l’affaire de vivres détournés, le tribunal de la CII a rendu sa décision

Après une audition de 5 heures d’horloge, le procureur du tribunal de grande instance de la commune II vient de relaxer les 11 personnes prévenus dans l’affaire dits de détournement de dons des malades du COVID 19 dont le chargé de mission Mamadou Sow, et le chef comptable matière de la DRS Bella Guindo.

Comme je vous l’avais annoncé, le dossier est vide et aucun élément de doute n’existe contre les accusés contrairement aux tapages médiatiques de haut niveau. Il n’y a pas eu de détournement.

Mamadou Sow et coaccusés retrouvent leur honneur et ne sont plus poursuivis.

Mais par mesure de prudence, et face à la dénonciation du Ministre et du PM, le procureur a décidé d’une poursuite contre X. En d’autres termes, il appartiendra aux dénonciateurs de tous les niveaux de venir prouver au procureur qu’il y’a eu détournement. Dans le cas échéant, le procureur appréciera de classer l’affaire ou pas.

Ceux qui ont instruit à l’ORTM, un reportage avant enquête suivi d’un communiqué sans preuve, peuvent revenir donner la saine information à l’opinion publique. Qu’ils ne se gênent surtout pas, chacun est dans ses rôles et nous aussi.

Tout ça pour ça !

Seydou Oumar Traoré, journaliste

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *