Corruption : La police en peloton de tête

Si l’insécurité est considéré par une grande partie de la population malienne comme le défi N°1 à relever par les autorités nationales en 2014, force est de constater que les instruments pour endiguer le phénomène sont loin d’être à hauteur du défi.

police nationale bamako patrouille nuit

Selon une enquête de la Fondation Friedrich Ebert, réalisé en 2014, plus de 75% de la population enquêtée trouve que la police est le service le plus corrompu après la justice (78,4%), l’école (65,6%), la douane(64,5), la santé (57,3%) et la gendarmerie(54,2).

De nos jours, personne ne se fait d’illusion quand à la capacité de notre principal outil de sécurité à endiguer l’insécurité dans notre pays.

Source: Lerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.